Le corps du langage. Une enquête à partir des Stoïciens

par Nicoletta Di Vita

Projet de thèse en Philosophie

Sous la direction de Frédérique Ildefonse et de Giovanni Catapano.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres en cotutelle avec l'Université de Padoue , dans le cadre de École doctorale École transdisciplinaire Lettres/Sciences (Paris) , en partenariat avec Groupe de recherche Théories et histoire de l'esthétique, du technique et des arts (Villejuif, Val-de-Marne) (laboratoire) et de École normale supérieure (Paris ; 1985-....) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    La finalité propre de ma recherche est la reconstruction d'une réflexion originaire sur le langage dans la production poétique grecque de l'Antiquité (hymnes aux dieux et préludes d'invocation) afin d'analyser sa permanence, latente ou exprimée, dans la pensée philosophique postérieure. L'objet primaire de l'enquête est la logique stoïcienne (IIIe siècle av. J.-C.), qui se rapproche au plus des conceptions contemporaines. L'analyse sera concentrée sur trois aspects qui, considérés comme « archaïques », ont étés négligés par toute l'analyse logique rigoureuse du monde ancien : l'enquête étymologique ; l'élaboration de textes philosophiques en vers ; la priorité accordée à la « voix ». La finalité de la recherche est la valorisation d'une continuité de l'approche ‘moderne' avec des positions considérée comme fondatrices mais, à la fois, incompatibles.

  • Titre traduit

    The body of language. About ancient stoicism


  • Résumé

    -