Des propriétés des constituants au comportement mécanique des structures composites

par Faisal Islam

Projet de thèse en Mécanique

Sous la direction de Lucien Laiarinandrasana et de Sebastien Joannes.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur (Paris) , en partenariat avec Centre des Matériaux (laboratoire) et de École nationale supérieure des mines (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-03-2017 .


  • Résumé

    Le principal défi de ce projet de thèse (inclus dans le projet européen FiBreMoD) est d'améliorer l'exécution pratique des tests sur fibre unitaire et de fournir une méthodologie expérimentale automatisée et robuste afin de réaliser la mesure de ses propriétés. La mise au point d'une solution de mesure multi-axiale pour caractériser les propriétés anisotropes des fibres permettra aussi de mieux comprendre le comportement mécanique à la fois des fibres de carbone mais aussi de la matrice in-situ. Ces propriétés seront à la base d'une modélisation d'un comportement tridimensionnel non-linéaire, dépendant du temps des composites carbone/résine. Le candidat aura à se rendre en détachement à l'Université de Southampton (Angleterre) pour obtenir une compréhension approfondie de la validation expérimentale à la tomodensitométrie, dans la société Dia-Stron Company (Angleterre) pour travailler sur l'automatisation du test de fibre unique et de caractériser l'anisotropie de la fibre et au Weizmann Institute of Science (Israël) afin d'acquérir une compréhension de la science des polymères en vue de la fabrication de matériaux composites fibres/résines.

  • Titre traduit

    From constituent properties to the mechanical behaviour of composite structures


  • Résumé

    The key challenge of this PhD project (within the FiBreMoD european project) is to improve the practical execution of single fibre tests and provide an automated and robust experimental methodology. The development of a multi-axial measurement solution to characterise the anisotropy of fibres will also allow a better understanding of the mechanical behaviour of both carbon fibres and the in-situ matrix. These properties must be at the base of modelling the non-linear, time-dependent and multiaxial microstructural behaviour of composites. It is desirable that the candidate should be able to demonstrate experimental and practical capabilities. The position includes 2-months secondments at the University of Southampton (to gain an advanced understanding of experimental validation with computed tomography), Dia-Stron Company (England) to work on the automation of the single fibre test and to characterise fibre anisotropy and Weizmann Institute of Science (Israel) to gain an understanding on the polymer science behind the manufacture of fibres reinforced resins.