Validation et génération de protocoles de coopération multi agents pour les applications d'assistance ambiante

par Amina Maddouri

Projet de thèse en Informatique

Sous la direction de Etienne Colle et de Nadia Abchiche-mimouni.

Thèses en préparation à Paris Saclay en cotutelle avec l'Institut des Sciences de Gestion de unis, université de Tunis , dans le cadre de École doctorale Sciences et technologies de l'information et de la communication (Orsay, Essonne) , en partenariat avec IBISC - Informatique, Biologie Intégrative, & Systèmes Complexes (laboratoire) et de Université d'Évry-Val-d'Essonne (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Cette thèse sera une contribution à l'automatisation du processus de conception, d'implémentation et de déploiement de systèmes multi-agents adaptatifs pour les applications d'assistance à la personne. De plus en plus d'applications d'assistance à la personne reposent sur un réseau d'objets connectés parfois intelligents (dits systèmes embarqués intelligents ou capteurs intelligents) distribués dans l'environnement de la personne (domicile ou institution) et accessibles via le web. Les systèmes multi-agents apportent des solutions aux aspects distribués des traitements par des mécanismes intelligents de communication, de coopération, de coordination, de collaboration et de négociation, souvent basés sur des métaphores sociales. Tous ces concepts ont largement faits leurs preuves dans différents domaines d'application, tels que notamment, le commerce électronique, la planification, la logistique, la robotique, les ateliers flexibles ou tout domaine nécessitant une prise de décision complexe. Les applications d'intelligence ambiante apportent de nouveaux défis liés aux aspects distribués et mobile des capteurs, mais surtout à la quantité massive de données (Big data) à traiter. Qu'il s'agisse de fonctionnalités sous la forme d'applications (sur Smartphone ou tablettes tactiles) ou de plateformes de télé surveillance pour les personnes âgées ou dépendantes. Le service à la personne doit être d'une part adapté au profil des personnes et d'autre part, un prétraitement au niveau du composant embarqué (ou capteur intelligent) est réalisé afin d'alléger le coût de communication souvent très consommateur en énergie. Ce dernier point concerne aussi bien les données liées au contexte que celles caractérisant la personne. Durant cette thèse, la coopération entre les différents objets connectés, chacun, modélisé par un agent intelligent coopératif sera examinée. Pour cela, on exploitera d'une part des protocoles de coopération à partir d'une bibliothèque générique (ontologie), conçue à partir de l'état de l'art dans le domaine. D'autre part, on utilisera des algorithmes d'apprentissage afin de cerner le profil des personnes. Un intérêt particulier sera donné à la taille et fréquence des données échangées émanant des capteurs ou systèmes embarqués. Après avoir mis en place un mécanisme automatique pour la l'exportation de protocoles de coopération dans un agent intelligent, on tentera d'étudier la pertinence des protocoles de coopération et le profil des personnes.

  • Titre traduit

    Multi-agents cooperation protocols for ambient applications


  • Résumé

    This aim of this work is to propose a contribution to the automation of the design and the deployment of adaptive multi-agent systems for ambient assistive applications. Multi-agent systems provide solutions and processing methods to deal with distributed data and knowledge. Social metaphors help to design intelligent mechanisms for communication, cooperation, coordination, collaboration and negotiation among heterogeneous agents.