La valeur du temps de transport dans les pays en voie de développement : spécificités, estimations et implications – Une application au cas des grands chantiers au Maroc (LGV)

par Imane Hoummirat

Projet de thèse en Sciences Économiques

Sous la direction de Thierry Blayac.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de École doctorale Economie Gestion de Montpellier (2015-.... ; Montpellier) , en partenariat avec LAMETA - Laboratoire Montpelliérain d'Economie Théorique et Appliquée (laboratoire) depuis le 01-12-2016 .


  • Résumé

    Dans l'évaluation des grands projets d'infrastructure transports, les questions liées aux gains du temps revêtent une importance stratégique et particulière. A ce jour, dans les pays en voie de développement, les décideurs ont souvent recours à des valeurs du temps estimées par les méthodes conventionnelles, lors de l'estimation de la rentabilité des projets. Cependant, en raison de différences socioéconomiques et culturelles les méthodes adoptées par les pays développés ne sont pas compatible dans le cas des PVD. En 2007, le Maroc a décidé, dans la cadre de la politique des grands chantiers, d'investir dans la grande vitesse. Alors, l'objet central de cette thèse vise à déterminer la valeur du temps des voyageurs marocains, tout en considérant l'adéquation des méthodes utilisées au cas des pays en voie de développement, aussi spécifier la méthode la plus adaptées à ce contexte. Et enfin, juger la pertinence du projet LGV au Maroc.

  • Titre traduit

    the value of time in developping countries: specifities, estimations and implications -application on large-scale projects in Morocco (high speed train)


  • Résumé

    In evaluating major transportation infrastructure projects, time-saving issues are of strategic and particular importance. To date, in developing countries, decision makers often use values of time estimated by conventional methods when estimating the profitability of projects. However, due to socio-economic and cultural differences, the methods adopted by the developed countries are not compatible in the case of the developing countries. In 2007, Morocco decided, within the framework of thelarge-scale projects policy , to invest in high speed. Then, the central object of this thesis is to determine the value of the time of the Moroccan travelers, while considering the adequacy of the methods used in the case of the developing countries, also specify the method most adapted to this context. And finally, judge the relevance of the high speed train project in Morocco.