Systèmes intégrés adaptatifs ultra basse consommation pour l'Internet des Objets

par Guillaume Patrigeon

Projet de thèse en SYAM - Systèmes Automatiques et Micro-Électroniques

Sous la direction de Pascal Benoit.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de École Doctorale Information, Structures, Systèmes (Montpellier ; 2015) , en partenariat avec Laboratoire d'Informatique, Robotique et Micro-électronique de Montpellier (laboratoire) et de Département Microélectronique (equipe de recherche) depuis le 01-12-2016 .


  • Résumé

    On estime à 80 milliards le nombre d'objets connectés en 2020. L' « Internet des objets » pose un certain nombre de challenges, comme par exemple la gestion efficace des circuits intégrés, au cœur de ces systèmes électroniques, notamment pour l'optimisation de leur performance, leur consommation énergétique, leur fiabilité et leur sécurité. Ces objets doivent pouvoir disposer d'une certaine autonomie et en ce sens, ils doivent s'adapter à des contraintes liées à leur fonctionnalité et à leur environnement. C'est pour cela que l'on cherche à développer des systèmes intégrés adaptatifs, connectés et ultra basse consommation (50uW/MHz). Dans ce contexte, l'utilisation de technologies de mémoires non-volatiles émergentes, telles que les MRAM, PCRAM, OxRAM, présente de nombreux atouts : utilisées en complément de technologies silicium classiques pour la réalisation de registres internes ou des mémoires caches des processeurs, elles permettraient notamment de réduire de façon drastique la consommation des circuits intégrés par la mise en œuvre de stratégies efficaces d'adaptation. Un premier objectif de cette thèse serait d'étudier et de concevoir, sur la base d'un ensemble d'éléments existants, un système intégré ultra basse consommation utilisant ces technologies.

  • Titre traduit

    Ultra Low-Power Integrated Systems for the Internet-of-Things


  • Résumé

    The number of connected objects in 2020 is estimated at 80 billion. The "Internet of Things" presents a number of challenges, such as the effective management of integrated circuits at the heart of these electronic systems, including optimization of their performance, power consumption, reliability and security. These objects should have some autonomy to adapt to the constraints related to their functionality and their environment. This is why we seek to develop adaptive embedded systems, connected and ultra low-power (50uW/MHz) . In this context, the use of Non-Volatile-Memories (NVM) emerging technologies such as MRAM , PCRAM , OxRAM , has many advantages: used in addition to conventional silicon technologies for the realization of processors' internal registers or cache memories, they would drastically reduce the consumption combined with effective adaptation strategies. Based on a set of existing blocks, a first objective of this thesis is to study and design an ultra low power embedded system using these technologies.