'CONTRAT DOCTORAL PRIORITAIRE' Modélisation des fluides multiphasiques

par Amina Mecherbet

Projet de thèse en Mathématiques et Modélisation

Sous la direction de Matthieu Hillairet.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de École Doctorale Information, Structures, Systèmes (Montpellier ; 2015) , en partenariat avec IMAG - Institut Montpelliérain Alexander Grothendieck (laboratoire) et de ACSIOM - Equipe d'Analyse, Calcul Scientifique Industriel et Optimisation de Montpellier (equipe de recherche) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Des écoulements multiphasiques (i.e. faits de phases distinctes tels qu'un mélange liquide/vapeur ou fluide/solide) sont présents dans de nombreux phénomènes naturels ou procédés industriels. Pour décrire de tels systèmes, plusieurs familles de modèles sont proposées selon que le mélange se fait à l'échelle d'observation ou à de plus petites échelles. Dans le second cas, il est nécessaire d'avoir recours à des opérateurs de moyennisation. L'homogénéisation des équations de la mécanique des fluides a donc été largement étudiée dans ce cadre, mais principalement pour des équations et des conditions d'interface entre phases simplifiées. On se propose dans cette thèse d'étendre ces résultats d'homogénéisation avec des équations fluides complètes ou des conditions d'interface réalistes.

  • Titre traduit

    Modeling of multiphase flows


  • Résumé

    Multiphase flows (i.e. flows containing several well-identified phases) are ubiquitous in nature and industrial processes. To describe such flows different types of models are proposed depending on the scale at which mixture occurs. In particular, if the melange occurs at lower scale than observation, mean equations have to be derived to predict the flow behavior. To this end, homogenization in the frame of fluid mechanics equations has been largely studied but mainly for simplified models with simple fluid equations or simple interface condition between the phases. In this PhD, we will aim to extend these results to more realistic fluid equations and/or interface properties.