Méthodologie d'injection de fautes par médium électromagnétique sur Systèmes sur Puces et analyse de leur propagation dans des architectures complexes

par Maxime Madau

Projet de thèse en SYAM - Systèmes Automatiques et Micro-Électroniques

Sous la direction de Philippe Maurine.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de I2S - Information, Structures, Systèmes , en partenariat avec LIRMM - Laboratoire d'Informatique, de Robotique et de Micro-électronique de Montpellier (laboratoire) depuis le 23-11-2015 .


  • Résumé

    Le point capital de cette thèse consiste donc à comprendre comment s'exécutent des codes C ou assembleur sur des machines aussi complexes que des SoC et comment l'injection EM les déroute. Pour ce faire, la première contribution de cette thèse sera le développement d'une méthode d'analyse du comportement des SoC permettant de combler le gap entre code C et exécution réelle sur puce et ce en mode de fonctionnement normal et cas d'apparition d'une faute. L'approche que nous proposons est originale car reposant sur l'interprétation croisée de connaissances issues du code exécuté, de mesures expérimentales et de simulations. Cette méthodologie permettra de mieux maitriser l'injection EM, de mieux comprendre ses effets sur des architectures complexes, de connaitre leur susceptibilité EM et donc de définir des parades logicielles à juste coût permettant d'accroitre leur robustesse aux attaques par injection de fautes.

  • Titre traduit

    Methodology of fault injection and analysis of their propagation in intricate architecture using electromagnetic probes on System on Chip (SOC).


  • Résumé

    The major point in this thesis is to understand how C codes (or assembly) are executed on intricate device as SOC and then how EM injection reroute them. Firstly this thesis will focus on how to analyze SOC behavior to fill the gap between C code and its normal execution or when a fault occurred. The originality of our approach lies in the cross analysis of knowledge from executed code and result coming from simulation or experiment. This methodology should provide a better understanding of EM injection which means how it affects complex architecture. This should lead to find software countermeasure to increase the robustness against EM fault injection.