Construction dynastique dans les éléctions multipartites : cas des présidentielles de 2006 et 2011 en R.D.C

par Théophile, Nésiba Funga

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Rémy Bazenguissa et de François Palama Bongo Nzinga.

Thèses en préparation à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Université de Kinshasa , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 09-02-2017 .


  • Résumé

    Le thème des élections en Afrique est souvent abordé sous l'angle des violences. De ce fait, la plupart des études en restent à une approche normative où les élections sont perçues seulement à l'aune de la paix et la violence en représente une version pervertie.Or, ce projet comporte deux originalités. D'une part, sa vocation typologique et comparative dans la mesure où elle permet de reconstruire une configuration précise, la dynastie, produite par les élections en Afrique. Ce travail ouvre ainsi une nouvelle perspective en attirant l'attention sur l'ordre de la parenté dans la reconstruction du politique. D'autre part, alors que les études articulent souvent leur approche sur le présent, ce travail propose d'éclairer ce régime du temps par le passé en reconstruisant les intrigues historiques permettant de comprendre les dynastiques.

  • Titre traduit

    Dynastic construction in multiparty elections: The 2006 and 2011 presidential elections in the Democratic Republic of Congo


  • Pas de résumé disponible.