Le développement des third sector studies aux Etats-Unis et en Europe : l'implication des sciences sociales dans la construction du 'modèle philanthropique américain' (1965-2015)

par Alexei Tabet

Projet de thèse en Sciences politiques

Sous la direction de Philippe Fontaine.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Cachan, Val-de-Marne) , en partenariat avec Laboratoire Sciences Techniques Education Formation (laboratoire) et de École normale supérieure Paris-Saclay (Cachan, Val-de-Marne) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-01-2017 .


  • Résumé

    Depuis la fin des années 1960, un nouveau secteur d'activités a vu le jour, aux Etats-Unis puis en Europe : le 'tiers secteur', s'étalant, au-delà des fondations philanthropiques, jusqu'aux associations militantes de quartier, en passant par les écoles, universités, hôpitaux, musées et autres organisations gérées par des organisations sous statut 'non profit'. Ce projet de recherche s'intéresse à la manière dont les sciences sociales sont impliquées dans les dynamiques socio-institutionnelles, économiques, juridiques et politiques sous-jacentes à la construction de ce secteur d' 'économie à but non lucratif'. Il prend ainsi pour objet le développement des 'third sector studies' depuis le milieu des années 1960, aux Etats-Unis puis en Europe, et pour point de départ la controverse scientifique qui traverse ce champ de recherche dès son émergence, et qui constitue ensuite la matrice de son développement. Sur fond de remises en cause des formes d'intervention directes de l'Etat, notamment face à la montée du problème de 'l'exclusion sociale', cette controverse oppose d'abord principalement des sociologues et des économistes autour de conceptions différentes de la construction de 'l'intérêt général'. Plus particulièrement, cette controverse porte sur l'implication des organisations privées dans la poursuite de ce dernier, et sur les formes de leur encadrement par la puissance publique. Cette recherche devra analyser la construction de nouveaux ensembles théoriques et identifier les lieux, les institutions et les acteurs parties-prenantes de cette controverse : acteurs et institutions universitaires, institutions philanthropiques, haute fonction publique, commissions parlementaires, mouvements sociaux, etc. Plus spécifiquement, elle devra identifier la mesure dans laquelle cette controverse est l'émanation locale des dynamiques plus générales de reconfigurations des rapports entre sciences sociales et politiques publiques depuis 1945, notamment marquées par la montée en influence de l'expertise économique sur les politiques publiques. Il s'agira, en particulier, de comprendre comment la dynamique théorique de l'incorporation des comportements dits 'pro-sociaux' (don, altruisme, coopération, etc.) au sein du modèle microéconomique de maximisation de l'intérêt individuel conduit à mettre en concurrence action privée et action publique sur la base de l'efficience de leurs instruments d'intervention respectifs dans la construction des 'équilibres sociaux'. Cette recherche devra également s'intéresser à la structuration européenne de ce champ à partir des années 1990. Impulsée depuis les Etats-Unis, elle mobilise des acteurs tout à la fois académiques et extra-académiques, et se joue au sein d'environnements socio-institutionnels variés. En particulier, cette recherche montrera comment la dynamique de structuration transnationale des 'third sector studies' accompagne la construction de la catégorie de 'modèle philanthropique américain', dans un contexte marqué par la fin des conflits idéologiques de la Guerre Froide. Dans cette perspective, l'analyse portera notamment sur la construction de nouvelles catégories par les statisticiens et de nouveaux récits par les historiens. L'analyse de l'activité scientifique accompagnant la construction du 'tiers secteur' français devra notamment mettre en lumière le contact entre différentes conceptions de 'l'économie lucrative', en s'intéressant à la manière dont la France est marquée par les héritages de 'l'économie sociale'.

  • Titre traduit

    Third sector studies in teh United states and Europe: The 'American philanthropic model and the social sciences, 1965-2015


  • Résumé

    À venir