Présences de la trace invisible, inaudible et impalpable du monde dans l'écriture du sensible. Figures de l'ineffable dans A l'ombre des jeunes filles en fleurs et dans la Prisonnière de Marcel Proust

par Zouhaier Ilahi

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Cécile Leblanc-Guicharrousse.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (equipe de recherche) et de Centre de Recherches sur les Poétiques du XIXe siècle (Paris) (equipe de recherche) depuis le 20-12-2016 .


  • Pas de résumé disponible.