Michel Saint-Denis, du Théâtre du Vieux-Colombier al London Theatre Studio : premises to the Training

par Cecilia Carponi

Projet de thèse en Arts du spectacle

Sous la direction de Marco Consolini.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité en cotutelle avec l'Università degli studi La Sapienza (Rome) , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de Institut de recherches en études théâtrales (Paris) (laboratoire) depuis le 05-12-2016 .


  • Résumé

    Au cours d’une longue carrière, Michel Saint-Denis a développé un système de pratiques pédagogiques pour le training de l’acteur qui contribue à la formation des nouvelles générations d’acteurs anglophones et francophones. La recherche menée pour cette thèse a donc coïncidé avec une enquête sur la genèse et les transformations de cette pédagogie de l’acteur, organisée en un ensemble d’enseignements, au sein des écoles d’art dramatique fondées par Saint-Denis, à partir du London Theatre Studio. Sa formation auprès de Jacques Copeau méritait sans doute un examen approfondi et détaillé, car les techniques pour acteurs assimilées à l’École du Vieux-Colombier et avec les Copiaus en Bourgogne ont contribué à la composition des principes pédagogiques et conceptuels au sein desquels son training a été construit. L’œuvre de Saint-Denis apparaît exemplaire, justement parce qu’à son arrivée en Angleterre dans les années 1930, tout d’abord en tant que directeur de la Compagnie des Quinze puis en tant que pédagogue d’acteurs, il se propose comme porteur de nouvelles pratiques au sein d’une culture théâtrale dans laquelle la formation de l’acteur - telle que considérée par Copeau et ses héritiers élèves - n’était pas envisagée. Cette thèse vise donc à retracer le training de l’acteur par Saint-Denis en tant que méthode pédagogique, et donc la normalisation des pratiques développées par Copeau au sein de l’École du Vieux-Colombier et avec les Copiaus, et leur inclusion dans le contexte théâtral anglophone. Saint- Denis a été le premier à traduire les chemins de recherche pédagogique de Copeau en une méthode figée et définie.

  • Titre traduit

    Michel Saint-Denis, from the Théâtre du Vieux-Colombier to the London Theatre Studio. Premises to the Training


  • Résumé

    The transmission of acting training is a complex and often controversial topic within theatre studies. Within this scholarly discourse, Michel Saint-Denis’s actor pedagogy, often neglected by theatre historians, is an exemplary case study for two main reasons: Saint-Denis (Jacques Copeau’s nephew, student and one of his major heirs) was the first who translated the acting practices rediscovered in the École du Vieux-Colombier and by the Copiaus group into a fixed and defined method; he led and adapted Copeau’s teachings in the anglophone theatrical world. This dissertation explores the first institutional context created by Saint-Denis, that also constitutes the prototype of his pedagogy: the London Theatre Studio, founded in 1935 and active until the outbreak of World War II. What I wish to investigate is the transition from an entirely experimental practice – that is, the research undertaken by Copeau with his pupils at the École du Vieux Colombier and in Burgundy – to a proper method. This system was conceived for being transmitted, and therefore systematized, in a fixed and strictly normative structure – In other words, standardised. Saint-Denis appears to be the custodian of Copeau’s legacy, responsible for translating a combination of experimental workshops into a structured method and for their further development in acting schools programs. Furthermore, upon his relocation from France to England, Saint-Denis becomes the link between two different theatre cultures.