Transfert thermique pendant la carbonisation de fibres de précurseur.

par Baptiste Bouyer

Projet de thèse en Energétique, thermique, combustion

Sous la direction de Didier Delaunay.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de SPI - Sciences Pour l’Ingénieur (Nantes) depuis le 10-01-2017 .


  • Résumé

    L'Etude bibliographiquevise à faire le bilan des connaissances actuelles sur les phénomènes mis en jeu lors de la carbonisation, ainsi qu'à évaluer les moyens de mesures de température et du degrè d'avancement de la carbonisation. Ces moyens de mesures devront être transposables au procédè industriel qui implique le défilement des mèches dans le four de carbonisation. La mesure des caractéristiquesdes fibres (propriétés thermiques, propriétés mécaniques, perméabilitédes mèches, etc...) à divers niveaux de transformation s'avérera en outre indispensable à la suite des travaux. II s'agira alors de s'approprier les moyens de mesures accessibles chez l'ensemble des partenairesdes travaux. Par la suite, le doctorant procédera à une analyse fine des phénomènesthermiques mis en jeu dans le four « statique» de carbonisation.A ce titre, il devra mettre en oeuvre une instrumentation permettant le suivi spatio-ternporelde la température de la mèche, ainsi que du degré de transformation.A partir de ces mesures, et de l'état de l'art, il réalisera la modélisation thermocinétique des fibres dans le four et il déterminera les paramètres du modèle (par méthodes inverses). La dernière partie de ce travail visera à transposer les résultats issus du four statique à un procédé industriel impliquant le défilement des mèches. Ainsi, sur la base du modèle thermocinétique, le doctorant cherchera les paramètres process optimisant la carbonisation de la fibre de précurseur, à savoir la distribution spatio-temporelle dans les fours successifs. Ces fours seront installés à Pau sur la plateformeCANOE où les cycles optimaux seront validés


  • Pas de résumé disponible.