Origine et rôles des ostéoclastes inflammatoires et tolérogènes dans le contexte de l'arthrite.

par Claire Lozano

Projet de thèse en Biologie Santé

Sous la direction de Florence Apparailly.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé (Montpellier ; Ecole Doctorale ; 2015-....) , en partenariat avec Institute for Regenerative Medicine et Biotherapy (laboratoire) et de Genetic & immunopathology of inflammatory osteoarticular diseases. (equipe de recherche) depuis le 03-01-2017 .


  • Résumé

    Notre objectif est de caractériser les ostéoclastes inflammatoires (i-OCLs) et tolérogènes (t-OCLs) dans le contexte de l'arthrite, et d'en déterminer l'origine, afin de comprendre leur implication dans l'inflammation et d'élaborer une stratégie thérapeutique anti-ostéoclastogénique et anti-inflammatoire ciblant les i-OCLs in vivo. Les OCLs générés seront caractérisés sur le plan phénotypique, transcriptomique, immunologique (orientation de la réponse T) et fonctionnel (dégradation de la matrice minéralisée). Nous combinerons des analyses sur un modèle expérimental de l'arthrite au collagène chez la souris DBA1 et des études chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. Les OCLs générés seront caractérisés sur le plan phénotypique, transcriptomique, immunologique (orientation de la réponse T) et fonctionnel (dégradation de la matrice minéralisée).

  • Titre traduit

    Origin and role of inflammatory and tolerogenic osteoclasts in arhtritis.


  • Résumé

    Our aims are to determine the origins and markers of inflammatory osteoclasts (i-OCLs) and tolerogenic osteoclasts (t-OCLs), to understand their contribution to inflammation and to develop approaches for specific targeting of i-OCLs to limit inflammatory bone destruction. We will combine analyses in murine models of inflammatory bone destruction in the context of arthritis and studies in patients. Generated OCLs will be characterized on the phenotypic and functional aspect. The results will open new clues for therapeutic approaches, diagnosis and outcome markers for inflammatory bone destruction, and new insight for a forsaken aspect of OCL biology.