Puissance occulte des outils d'écriture

par Alice Lescanne

Projet de thèse en SACRe, arts visuels

Sous la direction de Wiktor Stoczkowski.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale École transdisciplinaire Lettres/Sciences (Paris) , en partenariat avec Sciences, Arts, Création, Recherche (laboratoire) et de École nationale supérieure des beaux-arts (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Le projet de thèse « Puissance occulte des outils d’écriture » part de mon sujet de prédilection, à savoir la manière dont s’incarnent des savoirs et des représentations du monde, dans des objets. Cette thèse sera élaboré autour d’une collection de stylos, de crayons et de gommes fantaisies, à savoir : d’une collection d’outils d’écriture qui empruntent une forme qui dépassent leur fonction première (c'est-à-dire écrire ou gommer) et qu’on peut donc qualifier d’outils d’écriture « gadget ». Et mon postulat de départ est d’attribuer à ces objets une puissance occulte. Cette idée de « puissance occulte », je la dois à une histoire que j’ai lue dans la presse il y a quelques années… A Paris, il existe un musée consacré à l’histoire du stylo. Ce musée a été cambriolé à deux reprises, en 2001 et en 2007. Le fondateur de ce musée du stylo a affirmé que les stylos avaient été volés. Or je pencherai bien davantage pour un phénomène de marronnage. Le marronnage est une stratégie d’évasion et de retour à l’état sauvage d’espèces animales qui ont été domestiquées. Et ce comportement de marronnage existe également chez les objets, par exemple chez les objets africains. J’ai lu plusieurs récits de gardiens de musée en Afrique qui racontent que des masques se sont évadés. Ces objets résisteraient en quelque sorte à leur mise en exposition, et prendraient tout simplement leurs jambes à leur cou. L’hypothèse d’une évasion des stylos est donc pour moi tout aussi valable que celle du vol. C’est en prenant conscience de cette capacité d’action des outils d’écriture que mon projet a pris forme. Ma thèse est que cette capacité d’action va bien au-delà de la faculté à se déplacer, que ces objets disposent très certainement d’une autre puissance occulte : celle d’influencer notre manière de penser. Une capacité à modeler à notre place des conceptions du monde et des modèles explicatifs. La formulation de « puissance occulte » et la dimension irrationnelle qu’elle contient constitue bien sûr un prétexte. Un prétexte pour voir ce qui peut surgir de la confrontation de ces outils d’écriture gadget avec les grandes conceptions philosophiques et anthropologiques du monde.

  • Titre traduit

    Occult forces of the writing tools


  • Résumé

    The PhD project « Occult forces of the writing tools" from my favorite subject, namely how embodied knowledge and representations of the world, in objects. This thesis will be developed around a collection of fantasy pens, pencils and erasers, namely a collection of writing tools that borrow a form beyond their primary function (that is to say, write or erase) and that writing tools can therefore qualify « novelty ». And my premise is to give these objects a hidden power. This idea of ​​« occult forces », I have a story I read in the press a few years ago ... In Paris, there is a museum dedicated to the history of the pen. This museum was burgled twice, in 2001 and 2007. The founder of the pen the museum said the pens were stolen. Now I will look much more to a phenomenon of runaways. Marronnage (french term, from the word « maroon ») is a strategy of escape and return to the wild animal species that have been domesticated. And marronnage behavior also exists among objects, for example in African objects. I have read several museum guards stories in Africa that tell as masks escaped. These objects resist somehow putting them on display, and simply take their legs around their necks. The hypothesis of an escape pens for me is just as valid as that of the flight. It is by becoming aware of this capacity of action of writing tools my project took shape. My thesis is that this ability to act goes well beyond the ability to move, these items certainly have another secret power: that to influence our thinking. A capacity to shape our worldviews up and explanatory models. The formulation of « occult forces » and the irrational dimension in it is of course a pretext. An excuse to see what can emerge from the confrontation of these writing tools gadget with great philosophical and anthropological conceptions of the world.