Firm dynamics, innovation and productivity

par Antonin Bergeaud

Projet de thèse en Analyse et politique économiques

Sous la direction de Philippe Aghion.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) depuis le 10-01-2017 .

  • Titre traduit

    Essais sur la dynamique des firmes, l'innovation et la productivité


  • Résumé

    Cette thèse étudie différents aspects de la dynamique des firmes, à la fois de manière théorique et empirique. Tous les chapitres utilisent largement différentes bases de données microéconomiques pour tester les prédictions théoriques. Le premier chapitre s’intéresse au premium de l’innovation, c’est à dire la réaction du salaire des employés d’une entreprise qui augmente son intensité de R&D et qui devient ainsi plus proche de la frontière technologique. L’évaluation de cette réponse se fait en utilisant une base de donnée sur le salaire de 1% de des travailleurs basés au Royaume-Uni. Le second chapitre s’intéresse à la réponse de l’innovation et de la productivité des firmes à un choc de demande à l’export, considérant les entreprises françaises ayant au moins un brevet, et utilisant pour cela des bases de données à la fois d’origine fiscale ou provenant des douanes. Enfin le troisième chapitre étudie le rôle des coûts d’ajustement des facteurs de production, et en particulier de l’immobilier des entreprises, sur la dynamique de l’emploi des entreprises à la suite d’un choc de productivité. Ce chapitre utilise un large échantillon d’entreprise mono établissement française. Pris tous les trois, ces chapitres étudient différentes dimensions de la réponse des firmes à un choc de demande ou de productivité, que ce soit une réponse en termes d’emploi, de salaire, d’innovation ou de taille.


  • Résumé

    This thesis studies different aspects of firm dynamics both theoretically and empirically. All chapters extensively rely to large microeconomic dataset that are used to test theoretical predictions. First chapter looks at the innovation premium, that is the response to workers’ wage when their firm increases its R&D intensity and therefore becomes closer to the technological frontier. This response is evaluated using matched employers-employees data with information on the wage of 1% of all UK based workers. Second chapter focuses on the response to an export demand shock to a firm’s innovation and productivity looking at all French firms with at least one patent and using both fiscal and customs micro data. Finally, the third chapter considers the role of factor adjustment costs, especially on corporate real-estate, on firms employment dynamism following a productivity shock. This chapter uses a large sample of single-establishment French firms. Taken together, these three chapters explore different dimension of the response to firms to a demand and/or a productivity shock, either in terms of employment and wage, or in terms of innovation and size.