Migration et innovation : une analyse basée sur des données de brevets.

par Julien Seaux

Projet de thèse en Sciences economiques

Sous la direction de Francesco Lissoni et de Andrea Vezzulli.

Thèses en préparation à Bordeaux en cotutelle avec l'Université Degli Studi del'Insubria , dans le cadre de ENTREPRISE, ECONOMIE, SOCIETE , en partenariat avec GREThA Groupe de Recherche en Economie Théorique et Appliquée (equipe de recherche) depuis le 26-01-2017 .


  • Résumé

    Ce projet offre une perspective originale et distinctive de la migration en analysant empiriquement la relation entre la migration, l'innovation et l'économie mondiale en utilisant des techniques et des sources de données hétérogènes (statistiques officielles sur les forces de travail et le commerce, données sur les registres des entreprises, microdonnées de brevets, ). En particulier, ce projet devrait éclairer la cohérence et le rôle des «diasporas» européennes et non européennes en science et technologie, l'attractivité relative de l'Europe dans la «course mondiale pour les talents» et comment les migrants en Europe et ailleurs Sont des véhicules importants de diffusion des connaissances.


  • Résumé

    This project offers an original and distinctive perspective on migration by empirically investigate the relationship between migration, innovation and the global economy using heterogeneous techniques and data sources (official statistics on labour forces and trade, business register data, patent micro-data, web-scraping). In particular this project is expected to cast light on the consistence and role of European and non-European “diasporas” in science and technology, the relative attractiveness of Europe in the ongoing “global race for talent” and how migrants to Europe and other destination countries are important knowledge diffusion vehicles.