TomED - Théorie de l'esprit (ToM), self et troubles dépressifs majeurs : les liens avec l'anhédonie sociale, la reconnaissance des émotions et les fonctions exécutives ( sous réserve de financement)

par Khira El Bouragui

Projet de thèse en Lettres et Sciences Humaines - SHS

Sous la direction de Chrystel Besche-Richard.

Thèses en préparation à Reims en cotutelle avec l'Université de Mons , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences de l'Homme et de la Société , en partenariat avec (C2S) - Laboratoire de psychologie Cognition Santé Socialisation (laboratoire) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    La dépression représente les troubles psychologiques les plus fréquents. Elle représente un sujet important de santé publique en raison du coût économique que représentent ces troubles en termes de handicap, d'incapacité et de soins. La prise en charge des troubles dépressifs a été améliorée parce que l'image sociale de la maladie dépressive a évolué positivement, et par l'amélioration des prises en charge médicale via les antidépresseurs. Il n'en reste pas moins qu'une partie des personnes ayant vécu un 1er épisode dépressif rechuteront rendant la prise en charge plus difficile. La littérature scientifique nous amène à considérer spécifiquement la place des troubles cognitifs dans la survenue des rechutes dépressives. C'est pourquoi, nous étudierons les troubles cognitifs impactant directement les relations sociales et interpersonnelles des individus: pour cela, nous nous référons au concept de cognition sociale pour explorer, auprès de patients dépressifs récurrents, les difficultés que présentent ces patients à décoder, comprendre et interpréter de façon adaptée les informations émotionnelles et interpersonnelles. Il s'agit là d'une 1ère étape, indispensable, pour développer de nouvelles techniques de soin des troubles dépressifs axées sur la remédiation cognitive dont la Champagne-Ardenne est dépourvue

  • Titre traduit

    TomED - Theory of Mind (ToM), self and major depressive disorders : relations with social anhedonia, emotional recognition and executive functions


  • Résumé

    Depression is the most common psychological disorders. It represents an important public health issue because of the economic cost of these disorders in terms of disability, disability and care. The efficiency of depression treatments has been improved because the social image of depressed people has evolved positively and medical treatments have improved. However depressive relapse remains a major challenge. The scientific literature leads us to specifically consider the place of cognitive disorders in the onset of depressive relapse. Therefore, we will study the cognitive problems directly affecting social and interpersonal relations of individuals: for this, we refer to the concept of social cognition to explore the difficulties of recurrent depressive patients to decode, understand and interpret the emotional and interpersonal information. This is a first step, essential to develop in Champagne-Ardenne area new therapies for depressive disorders based on cognitive remediation techniques.