Approche par les instruments de l'action publique au Cameroun: cas de la planification urbaine des villes de Douala et de Yaoundé.

par William ii Bissou

Projet de thèse en Droit public - SHS

Sous la direction de Fabrice Thuriot.

Thèses en préparation à Reims en cotutelle avec l'Université de Yaoundé II , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences de l'Homme et de la Société , en partenariat avec (CRDT) Centre de Recherche sur la Décentralisation Territoriale (laboratoire) depuis le 05-12-2016 .


  • Résumé

    Les recherches sur les politiques publiques urbaines ont fait l'objet de nombreuses mutations lors de ces dernières décennies. Parmi celles-ci, on peut noter une recrudescence des travaux à partir des notions d'instrument d'action publique notamment dans l'espace francophone. Si les travaux anglo-saxons se penchent sur la question depuis plus de quarante ans, l'Afrique subsaharienne est quasi absente de ce renouveau de l'analyse des politiques publiques. Ce projet de thèse vise à étudier l'instrumentation de la planification urbaine au Cameroun, un thème qui demeure jusqu'ici inexploré dans l'action publique camerounaise. Plus précisément, il s'agira, d'une part, d'analyser la planification urbaine au Cameroun à partir de ces instruments, et d'autre part, de saisir les enjeux de cette action publique. Ce sera notamment l'occasion de comprendre comment les acteurs instrumentalisent la planification au Cameroun. Cette problématique recouvre trois questionnements distincts : quels sont les pratiques et les représentations qui sous-tendent le processus de planification urbaine au Cameroun ? Comment les normes générées par les instruments d'action publique s'articulent-elles avec celles que véhiculent explicitement ou implicitement les acteurs de la planification urbaine ? Enfin, comment les acteurs (gouvernementaux et non gouvernementaux) vivent-ils cette instrumentation, autrement dit, quels sont les effets de ces instruments sur les systèmes d'acteurs qui les mobilisent ? Dans la perspective de l'analyse des politiques publiques au Sud, cette recherche permettra de mettre en évidence l'existence des instruments d'action publique adaptés au contexte africain en général et camerounais en particulier. Notre méthodologie repose sur une approche qualitative. Il sera question pour nous à travers une démarche compréhensive de mener des entretiens et une étude de ces agglomérations à travers l'analyse d'outils d'action publique de planification urbaine.

  • Titre traduit

    Approach through the instruments of public action in Cameroon: the case of town planning in the towns of Douala and Yaounde.


  • Résumé

    Researches carried out on town dwellers were subject to many transformations during the last decades. Among them, we can find the upsurge of works from the ideas of government actions instruments in the francophonie zone. If the Anglo-Saxon activities have been focusing on the question for forty years now, Sub-Saharan-Africa is quasi absent in this renewed analysis of government policy. This thesis is aimed at studying the instrument and town planning in Cameroon, a theme which till date remains unexplored in the Cameroonian government action. Most precisely, it will the one hand try to analysis the town planning in Cameroon from through these instruments, and on the other look at the stakes of this government action. It will obviously be the opportunity to understand how the actors instrument the planning of Cameroon. This issue covers three distinctive questionings: what are the underlying practices and the representations of the urban planning of Cameroon? How do the standards generated by the government action instruments connect to those explicitly or implicitly carried by the stakeholders of town planning? Finally, how do the actors (government and non-governmental) see this instrumentation, or even what are the impacts of these instruments on the systems put in place by the actors? In the viewpoint of the analysis of government policy in the South, this research will enable the exposure of the existence of public action instruments adapted to the African context in general and Cameroon in particular. Our methodology is based on the qualitative approach. And through a comprehensive approach, we will be required to carry out interviews and a study of the agglomerations through the analysis of government town planning action instruments.