Entre multiculturalisme, pluralité et identité nationale : l'utilisation de la laïcité à des fins identitaires. : l'évolution des questions de religion et de laïcité dans les débats et discours politiques en France de 1980 à 2012

par Emilie Denis

Projet de thèse en Histoire et civilisations

Sous la direction de Rita Hermon-Belot.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 05-09-2016 .


  • Résumé

    Aujourd’hui les questions laïques et les « revendications » religieuses et/ou identitaires semblent être au cœur des débats politiques, dans une lutte pour la définition légitime tant de la laïcité que de l’Identité Nationale. Les questions nationalistes ne sont pas nouvelles. Le terme d’Identité Nationale survient lors de la campagne présidentielle de 1981. Cependant à l’époque les questions religieuses sont absentes, la revendication de la laïcité comme valeur républicaine, indispensable aujourd’hui, inexistante. D’où surviennent alors les interactions entre laïcité, consciences religieuses et identité nationale ? Comment les débats d’identité nationale s’imprègnent des questions religieuses et laïques ? Comment la revendication laïque devient source de légitimité dans les débats et l’expression des opinions ? Dans un principe d’interconnexion, que font ces diverses revendications sur la définition même des concepts ? Dans un contexte de pluralité religieuse, il s’agira d’étudier, à travers les renouveaux identitaires, la recomposition des questions religieuses dans les débats et les discours politiques depuis les années 1980 jusqu’à nos jours.

  • Titre traduit

    Multiculturalism, plurality and national identity : the use of "laïcité" for identity affirmation : the evolution of the use of religious and secular questions in debates and political discourse in France from 1980 to 2012


  • Résumé

    Today secular questions and religious and / or identity "claims" seem to be at the heart of political debates, they struggle for the legitimate definition of both secularism and national Identity. Nationalist questions are not new. The term "National Identity" came into being during the 1981 presidential campaign. However, at the time, religious questions were absent, and the demand for secularism as a republican value, seen as indispensable today, was non-existent. How did the interactions between secularism, religious consciousness and national identity arise? How do debates surrounding the question of national identity become imbued with religious and secular questions? How does the secular claim become a source of legitimacy in debates and the expression of opinions? How do these various demands impact the changing definitions of these concepts and impact the interconnection principals ? In a context of religious plurality, this thesis aims to study, through identity renewals, the reconstruction of religious questions in debates and political discourses from the 1980s to the present day in France.