L'écriture de l'amour dans l'oeuvre de Zola

par Kaouther Athimni

Projet de thèse en Litterature generale et comparee

Sous la direction de Béatrice Laville.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec cultures, Littératures, Arts, Représentations, Esthétiques (equipe de recherche) depuis le 14-12-2016 .


  • Résumé

    A partir d'un large corpus composé de contes et de nouvelles et de l'ensemble des Rougon-Macquart, (avec quelques incursions dans Les Evangiles) nous tenterons de montrer que l'écriture du sentiment amoureux est un élément essentiel du romanesque dans œuvre de Zola. Nous étudierons la conception de l'amour chez Zola qui va d'une représentation bestiale (amour de la chair surtout dans Nana) au plus éthéré (amour spirituel et épuré notamment dans Le Rêve). Nous nous intéresserons également à l'évolution de l'écriture du sentiment amoureux, de ses codes, de ses images, de ses enjeux. Nous montrerons la présence de constances ce qui révèle une certaine continuité dans le traitement et les représentations de l'amour entre l’œuvre de jeunesse et Les Rougon-Hocquart mais aussi son inflexion vers une nouvelle représentation du sujet social et de son insertion dans une communauté. L'écriture de l'amour déporte de la sphère privée pour devenir un régulateur des rapports sociaux. Il est sans doute à considérer dans une vision diachronique de l’œuvre. Nous essaierons aussi de définir les caractéristiques d'une nouvelle écriture poétique inventée par l'écrivain qui malgré tous les évitements n'a pas pu échapper totalement aux stigmates du roman sentimental. Notre intérêt portera également sur l'image de la femme dans les nouvelles et dans les romans selon que l'amour est pour elle source de sérénité et de bonheur ou qu'elle en est victime surtout à travers les trios amoureux. Dans ce contexte, nous étudierons l'opposition Paris/ Province toujours en rapport avec le thème de l'amour dans une tentative de montrer que le comportement des amoureux chez Zola n'obéit pas à leur stricte individualité mais plutôt au déterminisme du milieu. Le principal prisme de ce travail consiste donc à étudier les enjeux de l'écriture de l'amour dans l’œuvre de Zola. Celui-ci qui, par amour de la réalité, se méfie du « saut dans les étoiles », semble ne pas avouer d'intérêt à une problématique pourtant omniprésente dans sa littérature et qui se présente comme un fil conducteur de son monde romanesque dont il renouvelle l'écriture.

  • Titre traduit

    The writing of love in Zola's work


  • Résumé

    From a large corpus composed of tales and novels and the whole of Rougon-Macquart, (with some incursions into the Gospels) we will try to show that the writing of the sentiment in love is an essential element of the romantic in the work of Zola. We will study the conception of love in Zola which goes from a bestial representation (love of the flesh especially in Nana) to the most ethereal (spiritual love and purified notably in The Dream). We will also be interested in the evolution of the writing of the love sentiment, its codes, its images, its stakes. We will show the presence of constants, which reveals a certain continuity in the treatment and representations of love between the work of youth and Les Rougon-Macquart, but also its inflection with a new representation of the social subject and its insertion in a community. The writing of love departs from the private sphere to become a regulator of social relations. It is undoubtedly to be considered in a diachronic vision of the work. We shall also try to define the characteristics of a new poetic writing invented by the writer who, despite all the avoidances, could not entirely escape the stigmata of the sentimental novel. Our interest will also concern the image of the woman in the news and in the novels according to which love is for her source of serenity and happiness or that she is victim especially through the trios in love. In this context, we will study the Paris / Province opposition which is always related to the theme of love in an attempt to show that the behavior of lovers in Zola does not obey their strict individuality but rather the determinism of the environment. The main prism of this work therefore consists in studying the stakes of the writing of love in the work of Zola. This one who, out of love for reality, is wary of "jumping into the stars", seems not to admit interest in a problematic yet omnipresent in his literature and which presents itself as a thread of his romantic world of which he Renews the writing.