L'eau dans les paysages urbains et péri-urbains à l'Ouest de Hanoï (Vietnam). Etats des lieux et enjeux pour des projets d'aménagement durable

par Tien tam Nguyen

Projet de thèse en Amenagement

Sous la direction de Bernard Davasse et de Thai Huyen Nguyen.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 en cotutelle avec l'UNIVERSITE D'ARCHITECTURE D'HANOÏ , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec UMR Passages (equipe de recherche) depuis le 25-11-2016 .


  • Résumé

    Cette thèse propose de mener une réflexion sur la place de l’eau dans les paysages urbains et péri-urbains de la ville de Hanoï. Il s’agit, notamment, de s’intéresser aux enjeux qui résultent de la disparition des surfaces en eau libre et de la modification des réseaux hydrauliques sous l’effet d’une forte l’extension des zones urbanisées. La récente accélération du processus d’urbanisation a provoqué un impact inéluctable sur des paysages traditionnellement caractérisés par la présence de l’eau : durant ces 50 dernières années, Hanoï aurait connu la disparition de plus 80% de ses plans d’eau. Or, l’eau est un élément fondateur et structurant d’une ville située au cœur du delta du Fleuve Rouge, mais aussi pour toute une région-capitale qui est structurée par un réseau hydraulique très hiérarchisé et très complexe. L’hypothèse de recherche sur laquelle repose cette thèse consiste à considérer que (re)donner une plus grande place à l’eau dans les projets d’aménagement urbain permettrait de rendre la ville plus durable, en la rendant plus vivable et plus attractive tout en intégrant des objectifs de maintien d’une certaine biodiversité. L’objectif général est de mettre en avant tout le potentiel que représentent les cours d’eau, les lacs, les réseaux hydrauliques et les milieux associés pour concevoir d’autres projets d’aménagement urbain que ceux consistant à les combler ou à les remblayer. Il est aussi de considérer que préserver ou restaurer ces espaces liées à l’eau peut permettre de les ouvrir à d’autres pratiques (promenade, pêche, baignade, etc.), ce qui est susceptible d’amener une plus-value paysagère et récréative. C’est dans la perspective de (re)placer l’eau comme élément central de projets d’aménagement durable des territoires que cette recherche doctorale a choisi de prendre le paysage comme ligne directrice. Il s’agit, d’une part, de tirer profit d’une approche qui permet une expertise prenant en compte toute la complexité de phénomènes relevant tout à la fois de l’écologique, de l’économique, du social ou du symbolique. Il s’agit, d’autre part, de mettre en œuvre une démarche qui prend en compte des représentations sociales et des valeurs culturelles locales. L’objectif final est de faire en sorte que les projets d’aménagement tiennent compte tout aussi bien des enjeux environnement et liés à l’eau que des aspirations « habitantes » en matière de cadre de vie.

  • Titre traduit

    Water in the west of Hanoi urban and suburb landscapes (Vietnam). Inventory and issues of sustainable development projects.


  • Résumé

    This thesis proposes a reflection on the position of water bodies in the urban and peri-urban landscapes of Hanoi. In particular, the attention should be given to the challenges from the disappearance of open water surfaces and the modification of hydraulic networks, which are owed from a strong expansion of urban areas. The recent acceleration of the urbanization process has caused an unavoidable impact on landscapes traditionally characterized by the presence of water: Over the past 50 years, Hanoi has seen the disappearance of more than 80% of its water bodies. This water bodies is not only a founding and structuring element of a city situated in the central of the Red River Delta, but also for a whole capital region, which is structured by a very hierarchical and very complex hydraulic network. The hypothesis of this thesis considers to restore a larger amount of water in the projects of urban development. It would make the city more sustainable, more livable and more attractive which is all leading to the goal of maintain a certain biodiversity. The general objective is to highlight the potential of streams, lakes, water systems and associated environments to another way to design an urban project, such as filling or backfilling . It’s also to be considered to preserving or restoring these spaces to be opened as other practices (walking, fishing, swimming hole , etc.), which is likely to bring more value to the landscape and amusement. As part of this doctoral research, we have identified the landscape as a trail of study as well as the replacement of water bodies to be a central element of sustainable development. Firstly, it’s necessary to take advantage of an expertise into the complexity of phenomena ecological, economic, social or symbolic. On the other hand, to implement another approach that take care of social representation and local cultural values. The ultimate goal is to ensure the development take into account environmental and water bodies as well as an aspiration for the « well-living » environment.