Paysages ruraux et pratiques agricoles au Vietnam : à la recherche d’un projet de développement durable dans un contexte de transition urbain

par Thuy trang Luong

Projet de thèse en Amenagement

Sous la direction de Bernard Davasse et de Thai Huyen Nguyen.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 en cotutelle avec l'UNIVERSITE D'ARCHITECTURE D'HANOÏ , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec UMR Passages (equipe de recherche) depuis le 03-11-2016 .


  • Résumé

    Cette thèse s’intéresse aux paysages ruraux de l’ancienne province de Ha Tay, située en périphérie ouest de Hanoi, en plein cœur du delta du fleuve Rouge, là où se rencontre une densité démographique rurale parmi les plus élevées au monde. Il s’agit dans un contexte de transition urbaine, très mobile, d’inventorier les pratiques agricoles, d’en saisir les évolutions, de s’interroger sur les projets qui les sous-tendent et de s’inquiéter devant les difficultés des agriculteurs à s’adapter, voire simplement à survivre. L’hypothèse émise est que s’emparer de cette notion de paysage rural et l’adapter au contexte socio-culturel vietnamien permettraient de renouveler les manières d’aménager les territoires urbains et péri-urbains et de concevoir un « urbanisme rural » permettant la coexistence sur un même lieu d’activités diverses. Il s’agit là d’un enjeu majeur qui renvoie à des questions de préservation des environnements concernés, de valorisation des paysages associés, d’un accès équilibré aux ressources et à des objectifs de qualité de cadre de vie pour tous Cette relation entre ruralité, agriculture et paysage a été très peu étudiée au Vietnam. Le souci de paysage y est très peu présent et il est quasiment absent des politiques et des projets territoriaux. Il s’agit de considérer que les paysages ruraux sont largement fabriqués par les pratiques agricoles et que celles-ci, si elles doivent être renouvelées, doivent tenir compte des savoirs locaux et des enjeux environnementaux. Il s’agit enfin de prendre en compte que ces paysages ruraux constituent un cadre de vie pour les populations locales et des espaces attractifs pour les urbains ou pour les touristes de plus en plus nombreux à les habiter ou à les fréquenter. L’objectif de cette thèse est donc de conduite une réflexion sur les processus de planification urbaine et de développement rural à l’œuvre au Vietnam aujourd'hui. Y est visée la possibilité de promouvoir la qualité des paysages ruraux et les valeurs qui y sont associées, de corriger les incohérences actuelles dans le processus de planification de l’aménagement rural et de réduire les impacts négatifs induits.

  • Titre traduit

    Rural landscapes and agricultural practices in Vietnam: the search for a sustainable development project in an urban transition context


  • Résumé

    This thesis focuses on the rural landscapes of the former Ha Tay province (now it belongs to Hanoi), which is placed on the western outskirts of Hanoi, in the heart of the Red River Delta. It is also one of the places that has a high rural population density in the world. In a context of urban transition, which is very mobile, it is a matter of inventorying agricultural practices, of taking stock of their evolutions, of questioning the projects that underlie them and the farmers concerns about the difficulties to adapt, or simply to survive. The hypothesis is seizing this notion of rural landscape and its adaptation to the socio-cultural context of Vietnam which, in turn, would allow us to renew the ways of managing urban and suburban territories and to design a "rural urbanism" which is located in the same place as various activities. This is a major issue that refers to questions of preservation of the environment, the recoverability of associated landscapes, and the equilibration of access to resources and quality objectives of a living environment for all. The relationship between rural areas, agriculture and landscape almost has not been studied in Vietnam. The problems of rural landscape are not presented frequently and they are almost absent from territorial policies and projects. It means the rural landscapes are largely made by agricultural practices. If they are to be renewed, these practices must take into account local knowledge and environmental challenges. Lastly, it means to understand that these rural landscapes form living environments for local populations, and attractive areas for urban or touristic populations, which are increasingly numerous to leave in them or to visit them. The objective of this thesis is an orientation of reflection on the processes of urban planning and rural development in Vietnam nowadays. The aim is to promote the quality of rural landscapes and also the associated values, to correct current inconsistencies in the planning process of rural development and to reduce the negative impacts induced.