Innovations sociales dans les espaces montagnards en marge : des leviers pour une transformation écologique des territoires?

par Nassima Hakimi

Projet de thèse en Geographie

Sous la direction de Bernard Pecqueur et de Claire Lamine.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Sciences de l'homme, du Politique et du Territoire , en partenariat avec Politiques publiques, ACtions politiques, TerritoirEs (laboratoire) et de Territoires (equipe de recherche) depuis le 01-01-2017 .


  • Résumé

    Expression d'une situation de crise aussi bien que d'une conscience de la nécessité d'une transition vers des systèmes sociaux plus soutenable, les innovations sociales - émanant de la société civile et apportant des solutions à des besoins sociétaux dans un contexte économique et institutionnel qui n'y répond pas ou plus - se multiplient en Europe (Commission Européenne, 2013). Dans certains espaces montagnards en marge, elles se révèlent particulièrement intenses, se structurent en réseaux locaux et s'inscrivent de manière spécifique dans le milieu, au point de leur conférer une image de territoire "alternatif". Cette thèse a pour objectif d'interroger l'articulation entre ces innovations sociales à vocation transformatives et les territoires construits sur du long terme. Il analysera les modes d'appropriation des principes et pratiques alternatives par les acteurs territoriaux. La thèse évaluera ainsi le potentiel des innovations sociales pour revitaliser les espaces montagnards en marge, tout en introduisant des dynamiques révélatrices d'une transition écologique.

  • Titre traduit

    Social innovations in mountain areas : levers for an ecological transition of the territories?


  • Résumé

    Reminescent of a situation of crisis and the awareness that there is a need to make a transition towards more sustainable social systems., social innovations - resulting from a civil society and offering solutions to the societal needs in an economic and institutionnal context failing to do so- are multipling in Europe (Commission Européenne, 2013). In some mountainous areas, they are particularly intense, they are structured into local networks which are a specific part of the environment to the point of being considered as an "alternative" territory. This thesis aims at exploring the articulation between these social innovations and the territories by analysing the modes of appropriation of the alternative principles and practices by the territorial actors. The thesis will evaluate the potential of social innovations to revitalize the mountain areas on the margins, whilst introducing the dynamics revealing an ecological transition.