De l’utilisation d’outils comptables pour construire et communiquer une valeur environnementale au sein de la relation producteur-consommateur

par Clarence-Dimitri Bluntz

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Frédérique Déjean.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) et de Université Paris-Dauphine (Etablissement de préparation de la thèse) depuis le 28-11-2016 .


  • Résumé

    Des outils comptables ont été conçus et utilisés pour aider les entreprises à gérer la valeur socio-environnementale. Mais ces outils ne sont jamais neutres. En rendant l’invisible visible, ils décident de ce qui est soutenable. La nature fermée, définitive de ces outils crée une valeur biaisée et limitée. Nous débattons de l’usage possible de la comptabilité comme vecteur de la co-construction d’une valeur pluraliste au travers d’un dialogue avec les parties prenantes. Nous cartographions les comptabilités au sein de la relation producteur-consommateur, puis construisons une grille de lecture pour révéler leurs enjeux. Nous proposons une comptabilité ouverte qui permet aux producteurs et consommateurs de co-construire une valeur reflétant une vision plus exhaustive de la soutenabilité.

  • Titre traduit

    Utilizing accounting tools to construct and communicate environmental value(s) in the producer-consumer relationship


  • Résumé

    Among other CSR devices, dedicated accounting tools have been designed and used to help companies manage social and environmental value. But these tools are never neutral. By making the invisible visible, they decide what is sustainable and what isn’t. We argue that the closed and final nature of accounting tools makes for a flawed perception of value. We debate the possible use of accounting as an enabler of the co-construction of a pluralistic value through dialogue with stakeholders. We map the roles of accounting in the producer-consumer relationship, and build a framework to understand the issues at hand. We then make a normative proposal for an open accounting, enabling producers and consumers to co-construct a value which reflects a more comprehensive definition of sustainability.