Le jeu du luth médiéval (12e - 13e siècles) une restitution innovante

par Irina Döring

Projet de thèse en Musique

Sous la direction de Philippe Vendrix.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Tours) depuis le 03-01-2017 .


  • Résumé

    Question Descendant du oud arabe introduit en Europe par les invasions Omeyyades, le luth devient un instrument très répandu dans plusieurs pays européens à partir du 13e siècle. Des nombreuses représentations figuratives et littéraires le témoignent. Toutefois, l’histoire de cet instrument dans le bassin de la Méditerranée entre les siècles 12e et 13e n’a pas été entièrement dévoilée car l’absence d'instruments subsistants, de traités ainsi que de répertoires spécifiques pour le luth nous empêche de tirer des informations précises sur la méthode utilisé à cette époque. De ce fait ma question de recherche dérive : est-il possible de restituer la technique du jeu du luth médiéval ? Première approche (étude de littérature) Plusieurs sources littéraires telles que les récits, les chroniques, les poèmes nous offrent des détails précieux sur la pratique musicale du luth au Moyen Âge dans la Méditerranée, en particulier sur l’instrument, le répertoire et les occasions pendant lesquelles le luth était joué. J’envisage de comparer l’étude de ces témoignages avec des sources plus tardives (16e–17e siècles) qui parlent plus précisément de la technique et qui pourront aider à comprendre comment le luth était joué. Deuxième approche (iconographique) L’étude des sources figuratives (enluminures, peintures, fresques, sculptures) est une démarche significative de ma recherche, car les images témoignent la position du jeu, les différents modèles de luths et les techniques utilisées pour les jouer, s’ils étaient pincés avec un plectre ou avec les doigts, par exemple. Ces images doivent toutefois être étudiées par rapport aux contextes d’origine, car les artistes n’ont pas toujours travaillé dans un souci de réalisme. Elles nous offrent en outre la possibilité d’approfondir la recherche sur les traditions régionales de la fabrication de l’instrument qui est un aspect fondamental pour la restitution de la technique (la position du jeu dépend directement de la morphologie de l’instrument, par exemple). Troisième approche (ethnomusicologique) Sur l’exemple de Thomas Binkley qui a tiré son inspiration de la tradition arabe-andalouse de l’Afrique du Nord pour restituer une voix expressive à la musique médiévale, je propose de compléter ma recherche historique sur le luth avec une étude des techniques actuellement en usage dans les régions de l’Afrique du Nord sur des instruments proches du luth. Je pense que l’analyse de ces techniques pourrait effectivement apporter des réflexions utiles pour nous informer sur la méthode historique du jeu du luth médiévale. Objectif L’ambition de ce projet est de restituer la technique du jeu du luth médiévale à partir de l’étude comparée des sources littéraires, figuratives et musicales et de tester si les techniques actuellement utilisées dans la Méditerranée peuvent apporter une contribution complémentaire à la documentation historique du jeu du luth au Moyen Âge.


  • Pas de résumé disponible.