Effets d'un entrainement sur l'initiation de la marche chez les personnes âgées.

par Thomas Vialleron

Projet de thèse en Sciences du sport et du mouvement humain

Sous la direction de Eric Yiou et de Paul Fourcade.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain (2015-.... ; Orsay, Essonne) , en partenariat avec Complexité, Innovation, Activités Motrices et Sportives (laboratoire) et de université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 02-01-2017 .


  • Résumé

    La stabilité et les performances motrices lors de l'initiation de la marche dépendent en partie d'ajustements posturaux qui précèdent le premier pas que l'on nomme « ajustements posturaux anticipés » (APA). Des études récentes ont démontré la capacité du système nerveux central (SNC) à adapter ces APA à différentes contraintes environnementales, notamment lors du franchissement d'un obstacle. Les résultats obtenus chez des jeunes adultes en bonne santé montrent que le SNC est capable de moduler précisément la durée et l'amplitude des APA en fonction de la hauteur et/ou de la distance de l'obstacle afin de maintenir une stabilité et une performance motrice optimale. Cependant, les personnes âgées sont souvent confrontées à un déclin du contrôle postural et nous en savons peu sur leur capacité à anticiper l'instabilité induite par des mouvements volontaires. Le premier objectif de cette étude est d'étudier les effets de l'âge sur le contrôle postural au moment d'initier la marche en terrain plat et avec obstacle afin de déterminer l'âge auquel un déclin apparaît. Le second objectif est d'étudier les effets de deux protocoles d'entraînement sur le contrôle postural auprès de personnes âgées avec et sans risque de chute: (1) un protocole spécifique pour améliorer la proprioception de la hanche ; et (2) un entraînement par vibrations corps entier. Les résultats de ce travail permettront de mieux comprendre les pertes d'équilibre liées à l'avancée en âge et de développer des programmes de rééducation adaptés aux populations les plus fragiles.

  • Titre traduit

    Effects of a training on gait initiation in older adults.


  • Résumé

    Stability and motor performance during gait initiation involves dynamical postural phenomena before the first step called “anticipatory postural adjustments” (APA). Recent researches have investigated the capacity of the central nervous system (CNS) to adapt these APA to an environmental constraint in the form of an obstacle to clear. Results obtained in young healthy adults showed that the CNS was able to precisely scale the APA duration and amplitude according to the obstacle features so that stability and motor performance remained invariant when the obstacle height and distance changed. However, older adults are often confronted with declines in postural control and little is known about their ability to anticipate imbalance associated with voluntary movement. The first aim of this research is to investigate the effects of aging on dynamical postural control during gait initiation made on a flat ground and over an obstacle to clear and thus, to determine the age range where a decline in this control occurs. The second aim of this research is to investigate the effect of two different training protocols on the dynamical postural control in a group of elderly with and without history of fall: (1) a protocol directed to specifically improve hip muscles proprioception; and (2) a whole-body vibration training protocol. Globally, the results of the present study will have relevant implications in the understanding of imbalance etiology with aging, and for balance rehabilitation protocols in frail populations.