Détention et éducation : la politique de "ré-éducation" des mineurs détenus

par Alexandrine Vieitez

Projet de thèse en Droit privé et Sciences Criminelles

Sous la direction de Geneviève Zoia.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Droit et Science Politique , en partenariat avec CEPEL - Centre d'Etudes Politiques de l'Europe Latine (laboratoire) depuis le 01-01-2017 .


  • Résumé

    Je souhaite étudier les modalités d'accès des jeunes détenus à l'enseignement et l'impact de celui ci dans leur parcours de délinquant et indirectement sur la lutte contre la récidive des mineurs : l'étude porterait sur les centre éducatifs fermés (CEF) les établissements pénitenciers pour mineurs (EPM) et les quartiers mineurs des maisons d'arrêt. Il consisterait en une analyse des textes applicables en la matière et serait complété notamment par des entretiens avec des jeunes détenus, des enseignants intervenants dans ces lieux privatifs de liberté et des juges des enfants. Enfin une comparaison avec le système d'autres pays européens pourrait être envisagée.

  • Titre traduit

    Imprisonment and education: the policy of “re-education” of juveniles in detention.


  • Résumé

    I would like to study how juvenile delinquents can access different educational programs in their places of detention, and the impact of these programs on their criminal life, and probability to commit new criminal acts. Three kind of French places of juvenile detention will be studied (from the farthest to the closest of standard jail for adults): the “centre éducatifs fermés” (or CEF), the “établissement pénitenciers pour mineurs” (or EPM), and the “quartiers mineurs des maisons d'arrêt”. At last, a comparison with other European systems is planned.