Analyse quantitative et dynamique de la perception de l'hormone jasmonate en réponse aux stress environnementaux chez le riz.

par Trang hieu Nguyen

Projet de thèse en Biologie du développement

Sous la direction de Michel Lebrun et de Anthony Champion.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de GAIA - Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec DIADE - Diversité, Adaptation et Développement des plantes (laboratoire) et de Cereal Root Systems (equipe de recherche) depuis le 01-11-2016 .


  • Résumé

    Ce projet porte sur l'«Analyse quantitative et dynamique de la perception de l'hormone jasmonate en réponse aux stress environnementaux chez le riz» et s'inscrit dans un programme de recherche porté par l'équipe CERES de l'UMR DIADE, l'équipe Nefonev d'IPME et le LMI RICE au Vietnam. L'objet de ces travaux est de caractériser la fonction d'une hormone majeure nommée le jasmonate qui est impliquée dans la réponse aux stress biotiques et abiotique. Les stress exercées sur cette céréale peuvent être préjudiciables à la sécurité alimentaire. La perception de stress (blessure, infection par des nematodes) se traduit au niveau de la plante par la production rapide de jasmonate. Jusqu'à présent, les méthodes utilisées pour le détecter nécessitaient la destruction de la plante, empêchant de suivre la dynamique de ce processus. Dans le cadre de ce projet, nous proposons de développer un biocapteur fluorescent qui permet de quantifier et localiser à l'échelle cellulaire la présence de cette hormone dans la plante vivante après un stress. Ce biocapteur sera un outil essentiel pour mieux comprendre comment les plantes luttent contre les agressions extérieures et comment elles s'adaptent à leur environnement. En effet, la compréhension des mécanismes de défense notamment au niveau de la partie « cachée » de la plante, le système racinaire, est nécessaire afin d'envisager l'amélioration et la création de nouvelles méthodes de lutte contre les maladies des plantes et les stress abiotiques.

  • Titre traduit

    Quantitative and dynamic analysis of the perception of the hormone jasmonate in response to environmental stresses in rice


  • Résumé

    This project focuses on the "Quantitative and dynamic analysis of the perception of the hormone jasmonate in response to environmental stresses in rice" and is part of a research program carried out by the CERES team of the UMR DIADE, the IPME team Nefonev and the LMI RICE in Vietnam. The purpose of this work is to characterize the function of a major hormone called jasmonate which is involved in the response to biotic and abiotic stresses. Stresses on this cereal can be detrimental to food security. The perception of stress (injury, infection by nematodes) is reflected at the level of the plant by the rapid production of jasmonate. Until now, the methods used to detect it necessitated the destruction of the plant, preventing it from following the dynamics of this process. As part of this project, we propose to develop a fluorescent biosensor to quantify and locate the presence of this hormone on the cellular scale in the living plant after stress. This biosensor will be an essential tool to better understand how plants fight against external aggressions and how they adapt to their environment. Indeed, the understanding of the mechanisms of defense, particularly at the level of the "hidden" part of the plant, the root system, is necessary in order to envisage the improvement and the creation of new methods of fight against the diseases of the plants and the abiotic stresses.