Développement de systèmes micro et nanostructurés destinés au traitement de la leishmaniose cutanée

par Ana paula Dos Santos Matos

Projet de thèse en Génie des Procédés et de l'Environnement

Sous la direction de Maria Inês Ré et de Holandino quaresma Carla.

Thèses en préparation à l'Ecole nationale des Mines d'Albi-Carmaux en cotutelle avec l'Université Fédéral du Rio de Janeiro , dans le cadre de MEGEP - Mécanique, Energétique, Génie civil, Procédés , en partenariat avec RAPSODEE - Centre de Recherche d'Albi en Génie des Procédés, des Solides Divisés, de l'Energie et de l'Environnement (laboratoire) depuis le 10-01-2017 .


  • Résumé

    La leishmaniose est une infection négligée maladie causée par des parasites protozoaires du genre Leishmania et affecte beaucoup de gens dans plusieurs pays. Le traitement actuel pour la leishmaniose cutanée (CL) a de nombreux effets secondaires, tels que: toxicité, faible adhérence du patient et résistance aux parasites. Ces facteurs intensifient la recherche de nouvelles formulations pharmaceutiques et l'étude de différentes voies d'administration principalement pour le traitement CL. De cette façon, les micro et la nanotechnologie sont des technologies importantes, qui peuvent être utiles pour le profil de libération de modulation des médicaments et sa biodisponibilité, améliorant l'efficacité du traitement. Un des médicaments les plus étudiés pour le traitement CL est la paromomycine, un antibiotique aminoglycoside utilisé par voie intraveineuse et topique. Un autre médicament important est l'amphotéricine B (AmB), un antibiotique macrolide. Les objectifs de cette étude sont de développer une émulsion huile-eau namoémulsion contenant AmB pour l'administration topique et des microparticules contenant de la paromomycine obtenues par séchage par pulvérisation pour l'administration intralesionnelle pour le traitement CL. Les formulations développées seront évaluées par des propriétés physico-chimiques et par des études in vitro utilisant des cellules de macrophages infectées par Leishmania amazonensis. Les résultats attendus sont d'obtenir de nouvelles formulations pour le traitement CL.

  • Titre traduit

    Development of micro and nanostructured systems for cutaneous leishmaniasis treatment


  • Résumé

    Leishmaniasis is an infection neglected disease caused by protozoal parasites of the Leishmania genus and affects a lot of people in several countries. The current treatment for cutaneous leishmaniasis (CL) has many side effects, such as: toxicity, low patient adhesion and parasites resistance. These factors are intensifying the search of new pharmaceutical formulations and the study of different administration routes mainly for CL treatment. In this way, micro and nanotechnology are important technologies, which may be useful for modulation release profile of the drugs and its bioavailability, improving the effectiveness of treatment. One of the most investigate drug for CL treatment is paromomycin, an aminoglycoside antibiotic used intravenously and topically. Another important drug is Amphotericin B (AmB), a macrolide antibiotic. The aims of this study are to develop oil-water namoemulsion containing AmB for topical administration and microparticles containing paromomycin obtained by Spray Drying for intralesional administration for CL treatment. The formulations developed will be evaluate by physicochemical properties and by in vitro studies using macrophages cells infected with Leishmania amazonensis. The results expected are to obtain new formulations for CL treatment.