Le Réseau Créatif de Pratiques pour soutenir et diffuser des pratiques innovantes: Structurer et Animer une innovation organisationnelle Le cas du champ de la santé.

par Charlène Hoareau

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Serge Amabile.

Thèses en préparation à Aix-Marseille , dans le cadre de Sciences Economiques et Gestion d'Aix Marseille (372) .


  • Résumé

    Notre recherche questionne la diffusion de pratiques innovantes dans un champ de la santé pluri-institutionnalisé et pluraliste. Notre cadre théorique aborde la diffusion de pratiques innovantes entre différents lieux d’activités soutenue par une innovation organisationnelle : le Réseau Créatif de Pratiques (RCP). Le RCP repose sur deux concepts : le « réseau de pratiques » potentiellement favorable à la diffusion de pratiques et les « collectifs créatifs » pour assurer son management face à deux tensions (exploitation versus exploration et généralisation versus contextualisation). Notre démarche méthodologique s’appuie sur deux études de cas longitudinales : une Agence Régionale de Santé (ARS) et un Collectif National des pilotes MAIA (Collectif). La méthodologie qualitative repose sur des entretiens semi-directifs, observations et des données secondaires. Nos deux études de cas montrent comment émerge et s’auto-organise un RCP au regard de deux caractéristiques : sa structuration et son animation. Ces deux cas montrent une situation instable des collectifs créatifs orientés par la politique d’un Haut (ARS) ou de l’expertise opérationnelle d’un Bas (Collectif). Pour autant, ce déséquilibre tend à se résorber à la faveur des efforts récents de mise en visibilité et de justification. Notre modèle d’analyse nous conduit à réaliser une lecture critique des mix organisationnels et managériaux des RCP étudiés et discuter des mécanismes correctifs (un encastrement complémentaire de justification, une structure duale, une double capacité à agir) qui leur sont nécessaires pour parvenir à compenser leur fort enracinement dans l’une des deux autres strates (Haut ou Bas).

  • Titre traduit

    Practice Creative Network to sustain and diffuse innovative practices. Shaping and managing an organizational innovation. The case of the health field


  • Résumé

    Our research questions the diffusion of innovative practices in a pluri-institutionalized and pluralistic health field. Our theoretical framework addresses the diffusion of innovative practices between different places of activity supported by an organizational innovation: the Practice Creative Network (PCN). The PCN is based on two concepts: the "network of practice" potentially favorable to the diffusion of practices and the "creative collectives" to ensure its management in the face of two tensions (exploitation versus exploration and generalization versus contextualization). Our methodological approach is based on two longitudinal case studies: a Regional Health Agency (RHA) and a National Collective of MAIA pilots (MAIA Collective). The qualitative methodology is based on semi-directive interviews, observations and secondary data. Our two case studies show how a PCN emerges and self-organizes with regard to two characteristics: its structuring and its management. These two cases show an unstable situation of creative collectives oriented by the policy of an Upperground (RHA) or the expertise of an Underground (MAIA Collective). However, this imbalance tends to be reduced thanks to recent efforts to raise visibility and justification. This model of analysis leads us to make a critical reading of the organizational and managerial mix of the PCNs studied and discuss the three corrective mechanisms (a complementary embeddedness of justification, a dual structure, a dual actorhood) that are necessary to compensate for their strong roots in one of the other two layers (Upperground or Underground).