La transmutation du tapis Amazigh en Tunisie: entre artisanat traditionnel, design et art contemporain

par Neila Rhouma

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Laurent sebastien Fournier.

Thèses en préparation à Aix-Marseille , dans le cadre de Espaces, cultures, sociétés (355) .


  • Résumé

    La Tunisie est un pays imprégné par la culture amazighe. Cela est visible à travers ses créations artisanales telles que le tapis. Un patrimoine culturel précieux qui est ainsi protégé par de nombreuses structures étatiques telles que l’Office National de l’Artisanat et Le Centre Technique de Création, d'Innovation et d'Encadrement dans le Secteur du Tapis et de Tissage. Tant d’organismes qui militeraient dans la conservation de ce patrimoine aujourd’hui retrouvé dans différentes disciplines. Dès lors, le tissage amazigh devient un support associé aux secteurs de l’artisanat traditionnel, du design et de l’art contemporain. Le phénomène de diffusion de ce savoir-faire semble être une pratique stratégique adoptée par les structures étatiques pour valoriser et conserver ce legs. Cette politique nous invite à soulever des questions qui sont les suivantes : L’Etat tunisien est-il parvenu à la conservation du patrimoine des tapis amazigh ? A contrario, dans quelle mesure l’évolution de la société tunisienne a-t-elle influencé les expressions esthétiques du tapis amazigh et comment cette évolution technique et esthétique a-t-elle engendré une transmutation du signe amazigh ? Pour répondre à cette question, dans un premier chapitre, nous nous sommes intéressées aux structures précédemment évoquées et à leurs stratégies. Dans les chapitres suivants, nous nous sommes penchées sur l’étude de la poïétique, l’esthétique et la sémiotique des tapis amazighs produits dans les trois contextes. Étude comparative qui nous permet d’évaluer l’efficacité de la stratégie adoptée.

  • Titre traduit

    The transmutation of the Amazigh carpet in Tunisia: traditional crafts, design and contemporary art


  • Résumé

    Tunisia is a country that isimbuedwith TheAmazighCulture. This is visible through his handcrafted creations such as the carpet. A precious cultural heritage thatis thus protected by numerous state structures such as the National Office of Handicrafts and The Technical Center for Creation, Innovation and Management in the Carpet and Weaving Sector.So many organizations that militate in the conservation of this heritage today found in different disciplines.From then on, Amazigh weaving became support associated with the traditional craft, design and contemporary art sectors. The phenomenon of dissemination of this knowledge seems to be a practical strategy adopted by state structures to enhance and preserve this legacy.This policy invites us to raise the following questions: Has the Tunisian State managed to conserve the heritage of Amazigh carpets? Conversely, to what extent has the evolution of Tunisian society influenced the aesthetic expressions of the Amazigh carpet and how did this technical and aesthetic evolution generate a transmutation of the Amazigh sign? To answer this question, in the first chapter, we are interested in the structures mentioned above and their strategies.In the following chapters, we have focused on the study of the poetics, aesthetics and semiotics of the Amazigh carpets produced in the three contexts. A comparative study that allows us to assess the effectiveness of the strategy adopted.