La marine française de 1815 à 1848.

par Gaetan Obeissart

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Sylvie Aprile.

Thèses en préparation à Lille , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) depuis le 01-12-2016 .


  • Résumé

    Proposer une vision globale de la marine française durant la Restauration et la monarchie de Juillet, tel est le but de ce travail. Trois grands axes de travail peuvent se dégager : l’étude de la politique navale, des structures de la marine (quel est l'état des arsenaux, de l'approvisionnement, des navires ? Quels liens entretient la marine avec les milieux industriels ? Quelle(s) doctrine(s) irriguent les pensées des hommes responsables de la mise en place des structures de cette marine ? Qui façonne cette doctrine ? ; L’étude des personnels (leurs attitudes, leurs valeurs, leurs idées, leurs écrits, les relations qu'ils entretiennent entre eux mais aussi avec les corps de l’État et la nation) ; l’étude de l'utilisation qui est fait de l'outil naval mis en place (la flotte comme outil diplomatique ? Quelle place pour la marine dans la stratégie militaire de la France ? Sur quelles hypothèses stratégiques raisonnent les états-majors ?). Ce travail se veut multiscalaire : la question du rapport de la France et des Français à la mer dans ses différentes échelles (locale, littorale, régionale, nationale et l'outre-mer). La question des liens héritage/modernité se pose également, le tout prenant en compte des données qui tiennent à la politique, à l'économie, à la technique, aux évolutions sociales, dont on constate les effets sur le cours des événements et des parcours individuels.


  • Pas de résumé disponible.