Mutations du récepteur des glucocorticoïdes (GR) et physiopathologie de l'obésité chez l'homme

par Geraldine Vitellius

Projet de thèse en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Marc Lombès et de Séverine Trabado.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Signalisations et Réseaux Intégratifs en Biologie , en partenariat avec Inserm U 1185 - Signalisation hormonale, Physiopathologie endocrinienne et métabolique (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-11-2016 .


  • Résumé

    Les hormones glucocorticoides activent le récepteur des glucocorticoïdes (GR) et des minéralocorticoïdes (MR) au niveau du tissu adipeux et sont impliqués dans l'obésité. Notre équipe vient d'identifier et de caractériser 3 nouvelles mutations faux-sens hétérozygotes du GR (NR3C1), dans le cadre du PHRC national Muta-GR. Ces mutations découvertes chez des patients en surpoids ou obèses altèrent de manière différente la fonctionnalité du GR. L'objectif principal de ce travail est de préciser le rôle du GR dans la physiologie adipocytaire, par introduction des mutations GR précédemment identifiées dans des cellules pré-adipocytaires humaines par la technique de Crispr/Cas9. En parallèle, nous réaliserons une investigation clinique chez les patients porteurs de mutations et les membres de leur famille. Ce projet nous permettra d'étudier les mécanismes physiopathologiques mis en jeu dans le développement de l'obésité chez des patients présentant des mutations du GR.

  • Titre traduit

    Glucocorticoid receptor mutations and pathophysiologie of obesity in humans


  • Résumé

    Glucocorticoid hormones bind the glucocorticoid receptor (GR) and mineralocorticoid receptor (MR) in adipose cells and involved in the pathogenesis of obesity. Our laboratory has recently identified and characterized three novel heterozygous missense mutations of NR3C1 (human GR), in the context of French Clinical Research Program (PHRC), referred to as Muta-GR. These 3 mutations were discovered in overweighted or obese patients and differentially altered GR signaling. The main objective of this work is to clarify the role of GR in adipocyte physiology, by introducing NR3C1 mutations previously identified, in human pre-adipocytes by Crispr/Cas9 technology. Finally, a clinical metabolic investigation will be asseyed in mutated patients and their family members. This project should allow us to examine the pathophysiological mechanisms involved in obesity in a context of patients with NR3C1 mutations.