Vie et œuvres de María Antonia Guitérrez Bueno y Ahoiz

par Sandra PÉREZ RAMOS

Projet de thèse en Etudes iberiques et latino americaines

Sous la direction de Christian Lagarde et de María del Carmen Gómez Camarero.

Thèses en préparation à Perpignan en cotutelle avec l'Universidad de Malaga. Facultad de filosofía y letras , dans le cadre de École Doctorale INTER-MED (Perpignan) depuis le 13-12-2016 .


  • Résumé

    Notre projet de recherche s’agira d’une étude qui s’inscrit dans le sujet de la littérature, l’histoire et la traduction féministe. De la même manière, cet étude se concentre sur une femme franco-espagnole qui s’appelait : Madame Gutierrez Bueno y Ahoiz, née le 17 janvier 1781 ( XIX siècle) à Madrid mais à cause du métier de son père (Pedro Gutiérrez Bueno : un chemiste très connu et réputé en France) elle a vécu une grande partie de sa vie dans ce pays-là. Maria Antonia est un personnage très peu connu : elle était écrivaine et traductrice. En revanche, elle mérite être remarqué grâce à une victoire très importante mais, pas très connue pour le moment : Elle fut la première femme qui eut le droit d’entrer dans la Bibliothèque Nationale en Espagne. Puisque dans cette époque-là, l’entrée à la Bibliothèque était totalement interdite aux femmes. Donc Antonia est un des personnages qui sont passés par l’histoire sans laisser son nom écrit. Donc on a la certitude que cette occasion pourra être une opportunité idéale pour continuer à étudier sa vie et savoir qu’est-ce qu’il s’est passé quand elle vivait en France, car il y a beaucoup des questions qu’on peut se poser par rapport à son séjour dans ce pays là.


  • Pas de résumé disponible.