Les systèmes de contrôle de gestion responsables et la performance globale des PME

par Rhita Safy

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Philippe Chapellier.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de École doctorale Economie Gestion de Montpellier , en partenariat avec MRM - Montpellier Recherche en Management (laboratoire) .


  • Résumé

    Ce travail de recherche s'intéresse au rôle des systèmes de contrôle de gestion responsables (SCGR) dans la performance globale des PME. Il cherche à identifier les SCGR et les pratiques RSE mis en œuvre dans les PME, les motivations des dirigeants et les pressions exercées par les parties prenantes en matière de déploiement des SCGR. Il a aussi pour objectif de déterminer dans quelle mesure les SCGR contribuent à la performance globale des PME. Pour caractériser ces SCGR, nous avons mobilisé le cadre de Simons (1995) basé sur quatre leviers de contrôle (systèmes de croyances, systèmes de frontières, systèmes de contrôle diagnostic et systèmes interactifs). Nous avons par ailleurs mobilisé deux théories, la théorie des parties prenantes afin d'expliquer les motivations liées à la mise en place des SCGR, et la théorie néo-institutionnelle pour identifier les pressions qui mènent vers la mise en œuvre des SCGR. Deux études qualitatives ont été réalisées : la première est une étude exploratoire basée sur des entretiens semi-directifs réalisés auprès de vingt-sept dirigeants de PME responsables, la deuxième est une étude de cas unique réalisée pendant cinq semaines auprès d'une PME engagée en matière de RSE. Les résultats de cette recherche mettent en évidence l'existence des SCGR au sein des PME et leur rôle dans le déploiement et la gestion des pratiques RSE. Ils montrent également que la conviction personnelle des dirigeants et la pression des parties prenantes (les salariés, les clients et les fournisseurs notamment) influencent les SCGR. Ils montrent enfin que les SCGR contribuent à la mesure, au pilotage et à l'amélioration continue de la performance globale de PME.

  • Titre traduit

    SUSTAINABLE MANAGEMENT CONTROL SYSTEMS AND GLOBAL PERFORMANCE OF SMES


  • Résumé

    This research examines the role of sustainable management control systems (SMCs) in global performance of SMEs. It identifies the SMCS and CSR practices implemented in SMEs, the motivations of managers and the pressures exerted by stakeholders to set up SMCS. It also helps to determine to what extent SMCS contributes to the global performance of SMEs. To characterize these SMCS, we chose the framework of Simons (1995) based on four levers of control (beliefs systems, boundaries systems, diagnostics systems and interactive systems). Furthermore, we mobilized two theories, stakeholder theory to explain the motivations related to the implementation of SMCS, and neo-institutional theory to identify the pressures to setting up SMCS. Two qualitative studies were carried out. The first is an exploratory study based on semi-structured interviews with twenty-seven managers of sustainable SMEs The second is a single case study carried out over five weeks in sustainable SME. The results of this research highlight the existence of SMCS in SMEs and their role to implement and manage CSR practices. They also show that personal conviction of managers and pressure of stakeholders (employees, customers and suppliers) influence the SMCS. Finally, they show that the SMCS contribute to the measurement, management and continuous improvement of global performance of SMEs.