Cellules solaires ultrafines en CIGS

par Louis Gouillart

Projet de thèse en Electronique et optoélectronique, nano- et microtechnologies

Sous la direction de Stephane Collin et de Negar Naghavi.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Electrical, optical, bio-physics and engineering (Orsay, Essonne) , en partenariat avec Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies (laboratoire) , Photonique (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-01-2017 .


  • Résumé

    Le projet de thèse portera sur le dépôt de films minces de CIGS, la nanostructuration, et plus globalement la fabrication complète de cellules solaires. La partie caractérisation des cellules solaires sera également importante: caractérisations "standards" des cellules solaires, mais aussi des caractérisations plus pointues en photoluminescence et cathodoluminescence (continues et résolues en temps). Une partie simulation pourra intervenir de façon minoritaire afin d'analyser les mesures notamment.

  • Titre traduit

    Ultrathin CIGS solar cells


  • Résumé

    This thesis consists in the study of CIGS thin layers, its deposition, its nanostructuration, as well as the whole fabrication process of these solar cells. The solar cells will be characterized by means of both standard and innovative characterization techniques, such as photoluminescence and cathodoluminescence. Finally, computer simulation might be carried out in order to analyze experimental data.