Étude des fluctuations neuropsychiatriques dans la Maladie de Parkinson

par Emmanuelle Schmitt

Projet de thèse en PCN - Sciences cognitives, psychologie et neurocognition

Sous la direction de Elena Moro (edisce) et de Martine Bouvard.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Ingénierie pour la santé la Cognition et l'Environnement , en partenariat avec Grenoble Institut des Neurosciences (laboratoire) et de Equipe 11 : Fonctions cérébrales et neuromodulation (equipe de recherche) depuis le 04-01-2017 .


  • Résumé

    La maladie de Parkinson est définie comme une maladie neuropsychiatrique du fait de la présence et de l'impact de ses symptômes non moteur sur la qualité de vie des patients. Au fil de l'évolution de la maladie et des traitements, apparaissent des fluctuations motrices et non motrices. De nombreuses études ont mis en évidence que ces fluctuations non motrices et plus particulièrement les fluctuations neuropsychiatriques (apathie, dépression, anxiété) étaient très invalidantes et parfois difficiles a repérer chez les patients. Devant le manque d'outils d'évaluation spécifique, nous avons créer une échelle d'évaluation des fluctuations neuropsychiatriques pour les patients parkinsoniens. Ce projet a pour but, dans un premier temps de valider et d'établir des normes de cette échelle. Et dans un second temps d'utiliser ce nouvel outil afin de décrie et d'étudier les fluctuations neuropsychiatriques, d'observer les différents profils de patients parkinsoniens en fonctions des fluctuations non motrices (neuropsychiatriques et cognitives). Nous esperons que ce travail permettra d'améliorer la prise en charge des patient présentant des flucutations de leur maladie de Parkinson.

  • Titre traduit

    Study of neuropsychiatrics fluctuations in Parkinson's disease


  • Résumé

    Parkinson's disease is defined as a neuropsychiatric disease because of the presence and impact of its non-motors symptoms on patients' quality of life. With the evolution of the disease and its treatments, appear motors and non-motors fluctuations. Studies highlighted that these non-motors fluctuations and more particularly the neuropsychiatric fluctuations (apathy, depression, anxiety) were very invalidating and difficult to evaluate. In front of the lack of specific evaluation tool, we made a neuropsychiatric fluctuation scale for Parkinson disease. The aim of this doctorate is, in a first part, to validate and normalize this neuropsychiatric fluctuations scale. In a second part, we want to use this new tool for describe and study neuropsychiatric fluctuations, then to observe the different profiles of parkinsonians patients in terms of non-motors fluctuations (neuropsychiatric and cognitive aspects).