Acquisition et désensibilisation des réactions de dégoût dans le troubles obsessionnel compulsif: conditionnement évaluatif et stratégies thérapeutiques comportementales.

par Caroline Novara

Projet de thèse en PSYCHOLOGIE spécialité Neuropsychologie et psychopathologie

Sous la direction de Stéphane Raffard.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Territoires, Temps, Sociétés et Développement , en partenariat avec EPSYLON - Dynamique des capacités humaines et des conduites de santé (laboratoire) depuis le 01-09-2016 .


  • Résumé

    De nombreuses pathologies mentales ont été décrites comme présentant des troubles émotionnels invalidants. Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) présente des problématiques liées à l'évaluation érronée acquise de certaines situations ou pensées, considérées comme potentiellement dangereuses. Or l'identification des émotions impliquées reste peu claire. Si l'anxiété joue un rôle majeur dans les réactions de nombreux individus, il en est pour qui les réactions de dégoût sont au devant des symptômes ressentis. Considérant certaines distorsions cognitives et certaines stratégies comportementales liées à la fois au TOC et à l'émotion de dégoût nous postulons que la place des réactions de dégoût dans la symptomatologie obsessionnelle compulsive est en fait considérable. Bien que les techniques d'exposition proposées par les thérapies comportementales et cognitives aient permis des avancées notables dans la prise en charge de l'anxiété, les réactions de dégoût ne semblent pas y répondre. La modification d'affects acquis et générant des dysfonctions est donc un enjeu majeur de la prise en charge thérapeutique que nous pouvons proposer aux patients. Nous proposons un plan de recherche qui permettra, non seulement de mieux cerner les mécanismes d'acquisition et de maintien des réactions de dégoût dans le trouble obsessionnel compulsif mais aussi la mise en place de techniques de désensibilisation innovantes, qui permettront aux psychologues cliniciens de prendre en charge efficacement ces problématiques. Plusieurs séries d'expérimentation seront menées pour évaluer les impacts de différentes techniques de désensibilisation d'une réaction de dégoût acquise par conditionnement évaluatif en testant l'efficacité de procédures d'extinction et de contre conditionnement et en modulant les relations unissant les stimuli par l'approche propositionnelle.

  • Titre traduit

    Acquisition and desensitization of disgust reactions in obsessive-compulsive disorder : evaluative conditioning and behavioral therapeutic strategies.


  • Résumé

    Many mental illnesses have been described as having debilitating emotional disorders. Obsessive-compulsive disorder (OCD) presents problems related to improper rangeland assessment acquired certain situations or thoughts, considered potentially dangerous. But the identification of emotions involved remains unclear. If anxiety plays a major role in the reactions of many individuals, it is for that disgust reactions are symptoms experienced before. Considering some cognitive distortions and certain behavioral strategies related to both the TOC and disgust emotion we postulate that instead of disgust reactions in obsessive compulsive symptoms is actually considerable. Although exposure techniques offered by the behavioral and cognitive therapies have led to significant advances in the treatment of anxiety, disgust reactions do not seem to respond. Changing affects acquired and generating dysfunctions therefore a major challenge for therapeutic care that we can offer to patients. We propose a research plan that will, not only to better understand the mechanisms of acquisition and maintenance of disgust reactions in obsessive compulsive disorder but also the development of innovative desensitization techniques that will enable clinical psychologists to take effectively manage these issues. Several experimental series will be conducted to assess the impacts of different desensitization techniques disgust reaction acquired by evaluative conditioning testing the effectiveness of extinguishing procedures and against conditioning and modulating the relationships between stimuli by propositional approach.