Prise en compte de la sûreté de fonctionnement lors du choix d'architectures des systèmes complexes

par Anis Baklouti

Projet de thèse en Sciences et technologies industrielles

Sous la direction de Jean-Yves Choley.

Thèses en préparation à Paris Saclay en cotutelle avec l'ENISo , dans le cadre de Interfaces : approches interdisciplinaires, fondements, applications et innovation , en partenariat avec QUARTZ (ECS, L@RIS, LISMMA) (laboratoire) et de CentraleSupélec (2015-....) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-03-2016 .


  • Résumé

    L'absence de lien entre le modèle système et les artéfacts d'ingénierie système (FMEA, FTA) ne permet pas la prise en compte des contraintes de sûreté au plus tôt dans le processus de conception, ce qui peut s'avérer très coûteux lorsque les problèmes sont détectés tardivement dans le processus. De plus, l'absence de traçabilité et de cohérence entre les modèles système et les modèles de sûreté empêche la mise à jour dynamique de l'architecture d'un système critique pour prendre en compte les modifications nécessaires lorsqu'une évolution du système est envisagée suite à l'analyse de sûreté de fonctionnement. Afin de résoudre ces problèmes, il faut mettre au point un processus automatique de génération d'arbres de défaillance (FTA) à partir du modèle système, avec prise en compte de la diversité des architectures possibles pour un système critique (redondances).

  • Titre traduit

    Consideration of dependability when choosing architectures of complex systems.


  • Résumé

    The lack of connection between the system design and system engineering artifacts (FMEA, FTA) does not allow the inclusion of security constraints early in the design process, which can be very costly when problems are detected late in the process. Moreover, the lack of traceability and consistency between models and system security model prevents the dynamic update of the architecture of a critical system to accommodate the necessary changes when a system evolution is envisaged following the analysis of operational safety. To solve these problems, we must develop an automatic generation of process fault trees (FTA) from the system model that takes into account the diversity of possible architectures for a critical system (redundancy).