Les politiques actives du marché de l'emploi et les trajectoires professionnelles des jeunes en France

par Jérémy Hervelin

Projet de thèse en Economie, gestion, sciences sociales

Sous la direction de Pierre Cahuc.

Thèses en préparation à l'Institut polytechnique de Paris , dans le cadre de Ecole Doctorale de l'Institut Polytechnique de Paris , en partenariat avec CREST - Centre de recherche en économie et statistique (laboratoire) et de école nationale de la statistique et de l'administration économique (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2016 .


  • Résumé

    La situation des jeunes en France sur le marché du travail montre que la transition entre la sortie de l’école et l’entrée dans l’emploi pose des difficultés. En 2015, presque 25% des individus âgés de seize à vingt-cinq ans se trouvaient au chômage selon la définition du BIT. Quelques cent mille jeunes sortent également chaque année du système scolaire sans diplôme. Cette thèse se concentre sur les jeunes non diplômés ou de niveau cap-bep. Construite sur trois chapitres, elle s’appuie sur différentes ressources (données administratives, données d’enquête, expérimentations de terrain) avec comme objectif d’identifier certains déterminants de l’accès à un premier emploi. Le premier chapitre s’intéresse aux épisodes d’expériences professionnelles lors de la formation initiale comme vecteur de transition vers un emploi stable. Le second chapitre propose une vision de l’efficacité des politiques actives destinées aux sortants du système éducatif sans diplôme. Enfin, le troisième chapitre analyse les traits comportementaux des jeunes ni en emploi, ni en éducation ou formation (NEET) afin de déterminer leur niveau de demande pour un accompagnement du service public.

  • Titre traduit

    Active labor market policies and the professional trajectories of youths in France


  • Résumé

    The situation of the youths in the French labor market indicates some difficulties in the transitions from school to work. Almost 25% of individuals between 16 and 25 were unemployed in 2015 according the ILO definition. About a hundred thousand youths also leave school every year without any diploma. This thesis focuses on the non-graduated youths or the ones who want to work rapidly when in high school. This thesis is built upon three chapters and uses several resources (administrative data, survey data, and field experiments) to identify the main determinants of a first access to employment. In the first chapter, I look at the professional experiences during school as a vector toward stable jobs. In the second chapter, I propose an evaluation of different active labor market policies devoted to youths without a certified diploma. Lastly, in the third chapter, I study the demand for public assistance made by not in employment, nor in education or training youths (NEET).