Accords verticaux dans les plateformes digitales : une analyse théorique et empirique

par Morgane Cure

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Thibaud Vergé.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société , en partenariat avec ENSAE - X - Centre de recherche en économie et statistique (CREST) (laboratoire) et de Ecole nationale de la statistique et de l'administration économique (Palaiseau, Essonne) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 02-11-2016 .


  • Résumé

    La littérature sur les effets des accords de prix accords dans les contrats verticaux a émergé il y a près d'un demi-siècle. L'évolution des marchés et en particulier la croissante numérisation ont à la fois modifié les relations entre les parties prenantes mais aussi les modèles qui cherchent à les appréhender. La littérature sur les accords de prix et les contrats verticaux sur les marchés numériques est très récente et toujours en développement. La plupart des modèles traditionnels ne s'adaptent pas aisément et certaines dimensions restent à explorer. Je propose plusieurs idées qui méritent d'être explorées ou enrichies avec de nouvelles contributions : l'analyse de la qualité offerte par les plateformes, l'enrichissement des apports liés aux formes contractuelles ainsi que l'évaluation empirique des clauses de parités de prix. Plus que l'amélioration des prédictions des modèles déjà existants, l'exploration de ces dimensions permet de se rapprocher de ce qui est empiriquement observé sur les marchés et de proposer des outils de décision pertinents aux autorités de concurrence

  • Titre traduit

    Vertical Agreements on digital platform: a theoretical and empirical analysis


  • Résumé

    The literature about price agreements effects in vertical contracts emerged half a century ago. Market evolution and especially digitization strongly modified both relationships between stakeholders and models which seek to apprehend them. The literature about price agreement and vertical contracts in digital markets is very recent and still in progress. Most traditional models do not adapt easily and some dimensions remain to be explored. I suggest several ideas that deserve to be explored or enrich with new contributions: the analysis of retailers quality sustainability, the deepening of contractual forms between producers and retailers and the empirical evaluation of price agreements. More than improving the predictions of previous models, the exploration of such dimensions help to be closer to what is empirically observed on markets and therefore give relevant tools of decisions to competition authorities.