Le comportement politique des migrants roumains en France

par Sorina Carstea

Projet de thèse en Sciences Politiques

Sous la direction de Fabrice Hamelin et de Sergiu Mişcoiu.

Thèses en préparation à Paris Est en cotutelle avec l'Université Babes-Bolyai, Cluj-Napoca , dans le cadre de OMI - Organisations, Marchés, Institutions , en partenariat avec Laboratoire Interdisciplinaire d'étude du Politique Hannah Arendt (Créteil) (laboratoire) depuis le 20-12-2016 .


  • Résumé

    Ces dernières années, les communautés diasporiques ont commencé à jouer un rôle de plus en plus important dans leur pays de résidence ainsi que dans leur pays d'origine. Malgré leur décision de quitter leurs pays d'origine pour une période courte, longue ou indéterminée, de nombreux migrants ont gardé des liens avec ceux-ci. En discutant des sujets politiques avec leurs amis et leurs familles ou en votant pour les élections nationales de leurs pays d'origine, les migrants ont réussi à exprimer leurs préférences politiques et parfois, ils ont même eu un rôle décisif dans les élections nationales de leurs pays d'origine. C'est pour cela que le rôle des migrants dans la politique de leur pays d'origine est devenu un sujet particulièrement important. Il est important de savoir, comment les migrants peuvent influencer les politiques de leurs pays d'origine et ce qui les détermine à le faire. En ce qui concerne la Roumanie, celle-ci est l'un des pays européens avec la plus forte proportion de la population vivant à l'étranger . La communauté diasporique roumaine est très hétérogène, en contenant des migrants qui ont quitté la Roumanie avant 1989 pour échapper au régime communiste , où des migrants qui sont partis à l'étranger ces dernières années pour étudier, chercher un travail, etc . Au cours des dernières années, malgré les difficultés administratives rencontrées par les migrants, ceux-ci ont commencé à manifester un intérêt croissant pour la politique nationale de leur pays d'origine et leur influence politique à beaucoup augmenté, surtout pendant les deux dernières élections présidentielles . En 2009, les votes exprimés par la diaspora roumaine ont établi le vainqueur de l'élection présidentielle et en 2014, la campagne électorale a été marquée, entre les deux tours, par le sujet de l'impossibilité des migrants roumains de voter au premier tour des élections présidentielles. Suite à cela, la communauté diasporique roumaine s'est mobilisée encore plus fort, en organisant des protestations en face des ambassades et des consulats de Roumanie à l'étranger. Les migrants ont médiatisés eux-mêmes leurs actions en utilisant leurs comptes Facebook et en envoyant des photos et vidéos aux médias roumains. En Roumanie, les roumains ont sympathisé avec la diaspora roumaine et eux aussi ont organisé des protestations dans plusieurs villes de Roumanie. Le but de toutes ces protestations a été de soutenir et d'être solidaire avec la diaspora. Nous pouvons donc remarquer que le vote de la diaspora roumaine à gagner de plus en plus d'importance et d'influence (parfois ayant même un rôle décisif dans les élections présidentielles) spécialement depuis l'augmentation de la communauté roumaine qui vit à l'étranger et qui choisisse de s'impliquer dans la vie politique de leur pays d'origine, à travers le vote. Cette situation d'une diaspora si active, qui a le pouvoir de changer les résultats très serrés du vote pour les élections présidentielles ou parlementaire et qui demande de plus en plus leur droit de vote et d'être représenté n'est pas unique mais elle n'est pas très commune non plus en Europe ou ailleurs. Dans la littérature de spécialité, il y a deux types de recherches qui s'intéressent au comportement et à la participation politique des migrants: les études qui se concentrent sur la participation politique des migrants dans leurs pays de destination (celui-ci étant un indicateur important de leur intégration dans la société qui les accueille, étant donné le fait qu'une mauvaise assimilation et 'intégration des immigrés peut conduire à une société polarisée et segmentée) et les études qui se concentrent sur la participation politique des migrants dans leurs pays d'origine. En général, la plupart des études qui s'intéressent à l'impact des migrants sur les élections et les politiques de leurs pays d'origine, se concentrent sur le cas des migrants nés au Mexique et qui vivent sur le sol américain. Il y a peu des études qui portent sur les préférences politiques des migrants qui vivent en Europe et sur l'importance de leur participation aux politiques nationales de leurs pays d'origine. Notre étude veut combler ce manque en examinant les préférences politiques de la diaspora roumaine de France et aussi les raisons possible qui peuvent expliquer sa participation politique accrue. Nous allons nous intéresser principalement au sujet de la participation politique traditionnelle, c'est-à-dire le vote aux élections présidentielles, mais nous allons également essayer de voir si la diaspora roumaine de France participe aussi autrement, en faisant du volontariat, en participant aux protestations, en faisant partie d'une organisation non gouvernementale, etc.

  • Titre traduit

    Political behaviour of romanian migrants from France


  • Résumé

    In the last years, the migrants started to play a very important role both in their mother countries and in their host countries. Even though they decided to leave their mother countires for a short, long or undetermined perioud, a lot of them decided to keep connection with their mother countries. By discussing politics with their friends and families or by voting at the national elections, the migrants managed to express their political preferences and sometimes they even had a major role in the national elections of their mother countries. It is because of this that the role of the migrants in the politics of their mother countries became such an important and actual topic in the literature. It is important to see what determinates the migrants to get involved in the national politics of their mother countries. Romania is one of the european countries with the largest proportion of population who is living abroad. The romanian diaspora is very heterogeneous and it contains different kind of migrants: who left Romania before 1989 in order to escape from the comunist regime or migrants who left Romania after the fall of comunism, who left the country in order to serach for a a better life, find a job, study abroad, etc. In the last years,despite the administrative constraints, the migrants showed a high interest for the national politics of Romania, especially during the last two presidential elections. In 2009, the votes of the migrants decided the winner of the presidential elections and in 2014, between the two rounds, the medias were talking a lot about the impossibility of the romanian migrants to vote in the first round. After this had happened, the migrants organized several protests in front of the embassies and the consulates and they made them public throughout their facebook accounts. In Romania, romanians organized protests as well in order to suport the romanian diaspora. Therefore we can see that the romanian diaspora started to be very important in the national politics. She started to get more and more involved and to demand her right of voting. We will study the role of the romanian migrants in France in the national politics of Romania and we will take into consideration their political behavior both in the elections and outside of them.