Exil de l'être et naissance du sujet, esthétique et psychanalyse de la dialectique paradoxale du désir et de la jouissance dans l'Odyssée.

par Biljana Prokovic (Belshaw)

Projet de thèse en Esthetique

Sous la direction de Frederique Malaval.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec CRISES - Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences Humaines et Sociales (laboratoire) depuis le 01-09-2016 .


  • Résumé

    A partir de l'épopée homérique l'Odyssée, matrice du rêve et de la réalité, l'objectif de ce travail de thèse est de penser avec la figure du héros, l'exil comme la condition ontologique de l'être jusqu'à l'émergence du sujet. Avec Freud et Lacan comprendre chacune des étapes du voyage de retour, comme la topologie et la dynamique d'une dialectique du désir et de la jouissance. En interrogeant le lieu métaphorique de leur inscription comme lieu de l'exil devenant et créant l'espace même. Pour mettre ainsi en perspective les relations de l'imaginaire et du réel relatifs à la construction du sujet pris dans la trame du temps entre symbolique et imaginaire. Posant la question de la vérité du sujet dans le lieu du langage où l'expérience de cette vérité se vit dans la parole pour opérer une transfiguration du réel.

  • Titre traduit

    Exile of the being and birth of the subject, esthetic and psychoanalyse of the paradoxal dialectic of desire and jouissance in the Odyssey.


  • Résumé

    Based on the Homeric epic the Odyssey, matrix of dream and reality, the objective of this thesis is to thinck with the hero figure, the exile as an ontological condition of the being to the emergence of the subject. With Freud and Lacan, unterstand each stage of the return voyage as a topology and a dynamic of the desire and jouissance dialectic. In the place where exile is the space put into perspective the realationship between the imaginary and the real in the subject construction between the symbolic and imaginary. It questions the Truth of the subject in the place of langage where this experience through words only can be lived, to operate a transfiguration of the real.