Généalogie des Dentelles Architecturales: De l'Institut du Monde Arabe (Nouvel & Architecture Studio - 1987) au Centre de Transit Transbay (Pelli Clarke Pelli - 2017)

par Sibylle Giraud (Lesay)

Projet de thèse en Architecture

Sous la direction de Virginie Picon lefebvre.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de VTT - Ville, Transports et Territoires , en partenariat avec IPRAUS - Institut Parisien de Recherche Architecture Urbanistique Société (laboratoire) depuis le 15-11-2016 .


  • Résumé

    L'apparition de projets similaires avec une enveloppe en dentelle entrelacée ou ajourée, simultanément sur différents continents, une accélération des réalisations ces dernières années, et l'existence de différents types de dentelles architecturales, nous permet de nous interroger sur cette tendance. Nous faisons l'hypothèse que ces multiples architectures en dentelles sont une forme particulière du postmodernisme au XXI° siècle (selon les classifications de C. Jenks). Elles en partagent certains codes: une réhabilitation de l'ornement, un éclectisme des types de bâtiments, une non linéarité de l'architecture, une architecture faite de symboles et de signes, une architecture de communication, un mélange du dialogue entre le passé et la modernité… En effet, ces édifices en dentelle se caractérisent par un retour de l'ornement sous la forme d'une pattern parfois structurelle (car l'enveloppe et la structure ne sont plus forcément indissociable) et ce à différentes échelles de l'infiniment petit à un ornement géant; une recherche sur la forme de l'enveloppe utilisant les nouveaux logiciels de calcul, une utilisation nouvelle des matériaux pour inscrire le sens haptique grâce au travail sur la texture. Certains adoptent une « texture enveloppante » en BFUP, d'autres une structure pas forcément conçue suivant les lois de gravitation ce qui permettra de définir les avants coureurs. On s'intéressera plus particulièrement aux enveloppes multifonctionelles. Certaines mantilles sont des bâtiments iconiques, d'autres non. Ces édifices semblent orientées pour la communication, et nous en chercherons les sens. Comme ces réalisations dialoguent entre passé et modernité, une étude généalogique nous permettra de comprendre les raisons de cette apparition et de chercher les filiations, de déterminer si certaines valeurs sont censées être représentatives d'un lieu (singularité géographique) ou d'une esthétique particulière (islamique dans certains cas…)… On distinguera dans l'approche, d'une part, les dentelles  dont les symboles semblent liés à la nature, parmi celles-ci, certaines trouvent  leur origine dans le tissage des parois tressées (Semper), d'autres font appel à des références figuratives végétales, d'autres encore sont inspirées de séquence de développement de la nature, transformées en motifs abstraits par équations mathématiques…, et d'autre part les dentelles par soustraction de matière (type moucharabieh) dont les symboles se réfèrent parfois à la cosmologie (voute étoilée)… Ces différents symboles peuvent être à la fois locaux et universels.

  • Titre traduit

    Architectural Laces Genealogy From Institute of Arab World, Paris (Nouvel & Architecture studio - 1987) to Transbay Transit Center, San Francisco (Pelli Clarke Pelli - 2017)


  • Résumé

    The appearance of similar projects with an interlaced or perforated envelope on different continent, an acceleration of realization these past years, and the existence of different lace type architecture, allows us to question this trend. We are doing the hypothesis that these multiple lace architecture are a special kind of XXIst century postmodernism (under C. Jenks classifications). They share some of the codes: ornement rehabilitation, building types eclecticism, a non linear architecture, an architecture of signs and symbols, an architecture of communication, a mix of dialogue between past and modernity… Ornement return in the form of a pattern, which is sometimes structural as enveloppe and structure are not anymore always inseparable, this at different scale from infinitesimal to a gigantic scale ornament, a research on the enveloppe form using new calculation software, a new use of materials to put on the agenda the haptic sens emphasized by work on texture are three characteristics of these buildings. Some architectural laces adopt an enveloping texture in UHPC, others a structure designed to defy laws of gravity, this will help us define precursors. We will focus on multifunctional envelopes. Some mantillas are iconic buildings, others aren't. These buildings are oriented towards communication, and we will search the meanings. As these architectural laces dialogue between past and modernity, a genealogical study will enable us to understand the reasons of this emergence, to improve filiations knowledge of this architectural cloth, to determine values which are representative of a particular location (geographic uniqueness) or of a particular aesthetic (islamic in some cases…). We will distinguish in our approach, on one hand ,laces whose symbol are linked to nature, some of which find their origin in weaved partition (Semper), others recall figurative vegetal references, others are inspired by nature development sequences and transformed in abstract patterns by mathematical equations…, on another hand, laces by material subtraction (mashrabiyya type) whose symbols refer sometimes to cosmology (milky way)… These symbols can be at the same time local and universal.