Ingénierie système et sûreté de fonctionnement: méthodologie de synchronisation des modèles d'architecture et d'analyse de risque

par Anthony Legendre

Projet de thèse en Sciences et technologies industrielles

Sous la direction de Antoine Rauzy.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Interfaces : approches interdisciplinaires, fondements, applications et innovation , en partenariat avec Laboratoire Génie Industriel (laboratoire) et de CentraleSupélec (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est de proposer et d'outiller une méthodologie de synchronisation des modèles d'architecture système d'une part et de sûreté de fonctionnement d'autre part. Elle s'inscrit dans le cadre des travaux sur l'aide à la conception, à l'évaluation et à la validation des systèmes complexes menés au laboratoire LISE du CEA LIST et d'une collaboration entre le LISE et l'équipe du professeur Antoine Rauzy au Laboratoire de Génie Industriel de l'Ecole Centrale de Paris. Les cibles applicatives visées concernent des secteurs soumis à exigences de sûreté et donc en premier lieu l'énergie, le ferroviaire, l'aéronautique, l'automobile. La méthodologie et l'outillage proposés devront permettre d'assurer la cohérence entre des modèles système typiquement décrits en SysML, éventuellement augmentée d'informations spécifiques aux mécanismes de sûreté, et des modèles d'analyse (probabiliste) du risque typiquement décrits en AltaRica. Ils devront supporter une approche incrémentale de la conception de systèmes intégrant au plus tôt la prise en compte des objectifs de sûreté. Ils s'appuieront sur des mécanismes d'abstraction/concrétisation/comparaison permettant d'extraire les informations pertinentes des modèles, de comparer ces informations et de réinjecter dans les modèles originaux les résultats de cette comparaison. Techniquement, elle sera mise en oeuvre dans la plateforme de modélisation open source du laboratoire (www.eclipse.org.papyrus) et son environnement d'aide aux analyses de sûreté de fonctionnement SOPHIA et s'interfacera avec des outils d'analyse tels que ceux développés pour traiter des modèles AltaRica (www.altarica.fr).

  • Titre traduit

    System engineering and RAMS : methodology synchronization of architectural models and risk analysis


  • Résumé

    The aim of this thesis is to propose a methodology as well as software tools for the synchronization of system architecture models on the one hand and the safety models on the other hand. This thesis is fully integrated in the framework of the researches performed at the laboratory LISE of CEA LIST on the design, the assessment and the validation of complex systems. It is part of a collaboration between the LISE and the team of Professor Antoine Rauzy from Ecole Centrale de Paris. The applicative target stands in all industries where safety is a major concern, i.e. energy, avionic, ground transportation, oil & gas… The proposed methodology and tools should make it possible to ensure the consistency between system architecture models, typically written in SysML and possibly augmented with annotations related to safety mechanisms, and risk analysis models, typically written in AltaRica. These methodology and tools should support the incremental design of systems and the integration of safety concerns from the very preliminary phases of the design. They will rely on abstraction/comparison/concretization mechanisms to extract relevant information from models, compare these data at the suitable level of details and inject back the results of these comparisons into the original models. This work will be integrated within an already rich modeling and design environment of the laboratory (www.eclipse.org.papyrus and its framework for model based safety assessment SOPHIA) and will exploit analysis tools from academic environment such as AltaRica (www.altarica.fr).