Espaces de transition : Analyse spatial, conception et propositions didactiques basées sur l'usage de la réalité virtuelle.

par Maria Velaora

Projet de thèse en Architecture, Urbanisme, Environnement

Sous la direction de François Guena et de Costas Moraitis.

Thèses en préparation à Paris, CNAM en cotutelle avec l'Université polytechnique nationale d'Athènes , dans le cadre de Ecole doctorale Abbé-Grégoire , en partenariat avec MAACC - Laboratoire de Modélisations pour l'Assistance à l'Activité Cognitive de la Conception (laboratoire) depuis le 10-11-2016 .


  • Résumé

    Résumé du sujet de thèse Titre provisoire : Espaces de transition : Analyse spatial, conception et propositions didactiques basées sur l'usage de la réalité virtuelle. Problématique : Si les espaces intermédiares entre l'espace public et l'espace privé sont largement étudiés (Rougeron 2011)(Faillebin 2007)(Flamand 2003), il n'en va pas de même des espaces intermédiares entre l'espace urbain et l'espace culturel (musée, bibliothèque, jardin etc.). Peu de travaux de recherche les concernent et les concepteurs eux-mêmes n'y accordent pas toujours une grande attention. Or, « Cette attention mise à l'architecture des espaces intermédiares, des espaces de transition, devrait faire partie de la définition de l'identité du lieu… » (Di Domenico 2012). D'autre part, ces espaces de transition, lorsqu'ils sont étudiés, le sont le plus souvent d'un point de vue historique, sociologiques ou anthropologiques. Il n'existe pas à notre connaissance de travaux cherchant à étudier ces espaces à travers les sciences de la conception. Comment opèrent les architectes lorsqu'ils sont confrontés à la conception d'un espace de transition ? Imagine-t-il des parcours graduels de l'espace urbain vers l'espace culturel ? Conçoivent-ils les expériences spatiales qui seront perçues par les futurs usagers ? De quels outils disposent-ils pour cette activité? La recherche que nous proposons envisage de construire une connaissance de l'activité de conception de ces espaces de transition. Dans un second lieu il s'agit de se baser sur les technologies de la Réalité Virtuelle (RV) pour développer de nouveaux outils qui pourraient instrumenter la conception de ces espaces de transition. Notre hypothèse est que l'immersion du concepteur dans une représentation de sa conception lui offrirait un moyen d'évaluer sa production et d'imaginer la perception que pourraient en avoir de futurs usagers. A terme, ces connaissances et ces outils pourraient faire l'objet du développement d'un enseignement de la conception des espaces de transition. Méthodologie : Nous chercherons en premier lieu à caractériser les espaces de transition et leur conception. Il s'agira d'analyser des espaces de transition à partir d'un corpus de cas à constituer, de comprendre leur histoire et leurs évolutions dans le temps. Dans une seconde étape nous chercherons à produire une connaissance sur l'activité de conception des espaces de transition. Pour cela nous effectuerons des reconstitutions architecturologique de l'activité de conception à partir d'exemples tirés du corpus. Nous nous appuierons sur les outils d'analyse architecturologique mis au point au laboratoire MAP-MAACC où sera encadrée la thèse. Nous établirons aussi un état de l'enseignement de la conception des espaces de transition en France mais aussi à l'étranger. Parallèlement nous établirons un état de l'art sur l'usage de la RV en architecture Il s'agira d'une part d'assimiler les aspects techniques, de comprendre les possibilités et les limites de la RV et d'autre part d'établir une analyse critique des usages de la RV pour l'architecture (visite virtuelle, simulation, conception etc.). Pour cela nous nous appuierons sur les compétences et les outils mis à disposition par les chercheurs de l'UMR MAP. Munis de ces connaissances sur l'activité de conception des espaces de transition et des compétences en matière de réalité virtuelle il s'agira, dans un second temps, de développer un outil immersif de simulation pour assister la conception des espaces de transition. Nous chercherons à proposer l'architecture du système immersif, à définir des types d'interactions, à caractériser la modélisation des scènes, à définir les caractéristiques des éléments les constituant (quels niveaux d'abstraction et de réalité sont les mieux adaptés, etc.). Enfin nous expérimenterons ces outils avec des étudiants en école d'architecture dans le cadre de groupe de projet à l'ENSAPLV. Nous pourrons alors confirmer nos hypothèses, évaluer les possibilités et identifier les limites de l'outil pour la conception des espaces de transition et l'enseignement de leur conception. (Rougeron 2011) Rougeron H. Articulation espaces publics, espaces privés : vers une façon d'habiter ? Synthèse de la conférence organisée par Ekopolis, Salon Ecobat, 2011. (Faillebin 2007) Faillebin T., Les espaces intermédiares comme projet d'urbanité, dans Millénaire, centre des ressources prospectives du Grand Lyon (Flamand 2003) Flamand A., L'invention des espaces intermédiaires dans l'habitat, Thèse de doctorat, Université de Paris Est, 2008. (Di Domenico 2012) Di Domenico F., In Between, l'espace entre, EURAU'12, Université de Porto, 2012. (Boudon et al ) Boudon Ph., Deshayes Ph., Pousin F., Schatz F., Enseigner la conception architecturale, Editions de la Villette, 2001.

  • Titre traduit

    Transition spaces: spatial analysis, design and educational proposals based on the use of virtual reality.


  • Résumé

    Thesis topic summary Provisional title: Spaces of transition: spatial analysis, conception and educational proposals based on the use of virtual reality. Problematic: If the intermediates spaces between public space and private space are widely studied (Rougeron 2011) (Faillebin 2007) (Fleming 2003), it does not hold true for intermediates spaces between urban and cultural space (museum, library, garden etc.). Only a few research studies have been related to the transitional spaces and the designers themselves do not always pay a lot of attention. Or, "This attention given to the intermediates spaces of architecture, spaces of transition, should be part of the definition of the identity of the place ..." (Di Domenico, 2012). Furthermore, these transitional spaces, when studied, it is mostly by a historical, sociological or anthropological perspective. There are no research studies at our knowledge concerning the spaces of transition, viewed through the science of conception. How do architects operate when they are dealing with the design concerning the space of transition? Does the architect imagine a gradual route from the urban to the cultural space? Do they conceive spatial experiences that will be perceived by the future users? What kind of tools are available for this activity? The research we propose plans to construct a knowledge of the design's activity of these “spaces of transition”. In the second place, we are relying on the technology of Virtual Reality (VR) to develop new tools that could orchestrate the design of these transitional spaces. Our hypothesis is that the immersion of the designer into a representation of his/her design would offer a way to evaluate the production and imagine the perception that might have future users or residents. Ultimately, this knowledge and these tools can be developed in an object of educational design, regarding the spaces of transition. Methodology: We will look, first of all, to characterize the transitional spaces and their design. It concerns the spatial analysis of transition forming a corpus of cases of studies to understand their history and their evolution during the time. In a second step, we seek for producing knowledge of the design of transitional areas. For this aim, we will make architecturological reconstructions of design activity from examples from the corpus. We will be based on the architecturological analysis and the tools developed in MAP-MAACC laboratory which will be supervised the thesis. We will also establish a state of teaching the design of transitional spaces in France but also abroad. In parallel we will establish a state of the art about the use of VR in architecture. On one hand, it concerns about assimilating technical aspects, understanding the possibilities and limitations of the RV and on the other hand establishing a critical analysis of the use of VR in architecture (virtual business simulation, design etc.). For this we will rely on the skills and tools provided by the researchers of the UMR MAP. Armed with this knowledge of the transitional spaces' design activity and expertise in virtual reality, the aim will be, in a second time, to develop an immersive simulation tool to assist the design of transitional spaces. We seek for proposing architecture an immersive system, to define the types of interactions, to characterize modeling scenes, to define the characteristics of the consisting components (what levels of abstraction and realistic representation are the most suitable, etc.). Finally, we will experiment with these tools with the students of the architecture school inside of the framework of the group of projects of ENSAPLV. Then, we can confirm our hypotheses, evaluate the possibilities and identify the limits of the tool about the conception of transitional spaces and teaching of their design. (Rougeron 2011) Rougeron H. Articulation espaces publics, espaces privés : vers une façon d'habiter ? Synthèse de la conférence organisée par Ekopolis, Salon Ecobat, 2011. (Faillebin 2007) Faillebin T., Les espaces intermédiares comme projet d'urbanité, dans Millénaire, centre des ressources prospectives du Grand Lyon (Flamand 2003) Flamand A., L'invention des espaces intermédiaires dans l'habitat, Thèse de doctorat, Université de Paris Est, 2008. (Di Domenico 2012) Di Domenico F., In Between, l'espace entre, EURAU'12, Université de Porto, 2012. (Boudon et al) Boudon Ph., Deshayes Ph., Pousin F., Schatz F., Enseigner la conception architecturale, Editions de la Villette, 2001.