La vie en rose - Petite histoire d'une discrimination chromatique

par Kevin Bideaux

Projet de thèse en Études de genre et Arts platsiques

Sous la direction de Helene Marquie.

Thèses en préparation à Paris 8 , dans le cadre de ED Pratiques et théories du sens , en partenariat avec Laboratoire d'études du genre et de la sexualité (equipe de recherche) depuis le 05-10-2016 .


  • Résumé

    Cette thèse aura pour objet l’étude de la couleur rose afin d’en retracer l’histoire culturelle et symbolique, de déterminer comment un phénomène relevant de la physique optique a pu devenir un marqueur stigmatisant, et comment il a pu être ensuite utilisé et détourné, particulièrement par les artistes, pour dénoncer et dépasser ces discriminations. Malgré le développement et l’intérêt pour les histoires des couleurs depuis les travaux de Michel Pastoureau et la richesse de ce sujet, le rose, aujourd’hui très connoté, a donné lieu à peu d’études, et aucune ne prend en compte l’ensemble de ses dimensions dans leurs interactions. J’analyserai comment le genre, les rapports sociaux de sexe, de classe, et peut-être de race sont structurants dans les symbolisations de la couleur rose. L’étude du caractère discriminant du rose permettra de comprendre comment se forme un marqueur stigmatisant, et comment il peut être employé pour renverser ces mêmes stigmates. Ces recherches s’intéresseront à la façon dont l’histoire d’une couleur se construit et s’articule avec une histoire culturelle, une histoire de l’art et une histoire des techniques (procédés de teintureries, fabrication de pigment, etc.) Elles analyseront également la manière dont des artistes se sont approprié.e.s cette couleur et comment elles.ils ont participé à son histoire en la rendant subversive et politique, ou, à l’inverse, comment elles.ils ont renforcé les symboliques sociales dont elle est porteuse. Parallèlement à ce travail théorique, je poursuivrai les recherches plastiques entreprises depuis plusieurs années. Ce travail me permettra d’aborder certaines questions sous un autre angle, de tester certaines hypothèses, autant au travers de la forme qu’en étudiant la réception de ces productions par un public varié.


  • Pas de résumé disponible.