Analyse interdisciplinaire des systèmes de pompage solaire dans les communautés rurales

par Simon Meunier

Projet de thèse en Génie électrique

Sous la direction de Claude Marchand et de Loic Queval.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Electrical,Optical,Bio: PHYSICS_AND_ENGINEERING , en partenariat avec Génie électrique et électronique de Paris (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-12-2016 .


  • Résumé

    Le recours aux énergies renouvelables pour permettre l'accès à l'eau dans les communautés isolées des pays en voie de développement est sans aucun doute la solution à exploiter. Ce projet de thèse porte sur l'étude des systèmes de pompages solaires pour l'accès à l'eau dans les communautés rurales. Plus précisément, il s'agit d'une part de mettre en place une approche systémique pour l'étude du dimensionnement de l'ensemble de la chaine de conversion d'énergie et d'autre part d'étudier le déploiement des systèmes en prenant en compte leurs conditions réelles d'utilisation et leurs impacts socio-économiques et environnementaux. Des données techniques et socio-économiques sont collectées sur une système de pompage solaire installé dans une communauté rurale du Burkina Faso. L'Université Paris-Saclay, l'Université Cergy-Pontoise et l'Imperial College London travaillent en collaboration afin de mener à bien ce projet.

  • Titre traduit

    Interdisciplinary analysis of solar pumping systems in rural communities


  • Résumé

    Renewable energy is a very interesting solution to provide access to water in isolated communities in developing countries. This PhD project focuses on solar water pumping for communal water access in rural areas. This project aims at studying the energy conversion chain and the socio-economic and environmental impacts of the pumping systems. Technical and socio-economic data are collected on a solar pumping system installed in a rural community of Burkina Faso. In the context of this project, the University of Paris-Saclay, Imperial College London and the University of Cergy-Pontoise are working together.