Discours des médias de la presse écrite en Haiti sur les faits de violence politique entre ligne éditoriale et déontologie.

par Mick robert Arisma

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de François Perea.

Thèses en préparation à Montpellier 3 en cotutelle avec ... , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec Praxiling (laboratoire) depuis le 01-09-2016 .


  • Résumé

    La violence de manière générale, la violence politique en particulier, fait partie des concepts les plus récurrents dans la presse haïtienne. Il est évident que les faits subissent des traitements différents suivant les médias qui les relatent. Il est aussi évident que les principes d'éthique et de déontologie sont les mêmes partout. D'où vient-il donc qu'il y a autant de visions de la même réalité dans les medias ? Peut-on dans ce cas parler de distorsion, de manipulation, de propagande ou d'information ? Ceci amène à tenter de mesurer le poids de la ligne éditoriale des médias dans le traitement de l'information. De là, on se pose la question : Les medias obéissent-ils aux principes de la déontologie professionnelle ou sont –ils motivés par des facteurs plutôt d'ordre politique, économique ou autre ? Dans le cas d'une confirmation, par quel mécanisme s'opère cette prise de position ? Est-il possible d'arriver, via une analyse du discours médiatique ̶ dans le fond et dans la forme ̶ à identifier chaque média et le classer en fonction de son positionnement ? Sachant que la presse est souvent considérée soit comme un pouvoir au même rang que les trois autres pouvoirs de l'Etat, soit comme un contre pouvoir parallèle aux autres et tenant compte de leur influence sur le comportement des sociétés démocratiques, nous pensons qu'il est nécessaire d'exposer le phénomène de la violence politique en Haïti à la lumière de la vision médiatique afin d'en tirer les conclusions qui s'imposent. Cette étude s'étend sur la période de 1986 à 2004. Mots clés : média- presse écrite - violence – déontologie – ligne éditoriale -objectivité – subjectivité – société démocratique.

  • Titre traduit

    Editorial line of medias: Printing press discourse about political violence facts in Haiti


  • Résumé

    Violence in general and political violence particularly, as a concept, constitutes one of the major themes treated by Haitian press and media of all categories. The evidence is that the same material is viewed differently by media professionals depending on their position to the political power or economic sectors. It is also evident that there is only one ethical and deontological code among journalism schools. As a matter of fact, should one consider this as an attempt to distortion, to manipulation; or is it just a deliberate act of propaganda or is it information? Such a reality leads to a twin choc. There is on one hand a friction between the press and the political power or the economic sectors against which it launches its arrows, and on the other hand, the friction opposes the partisan press to the opposing press. Empirically, we attribute the cause of this situation to political, economical or sociological leanings of those media. This brings about the following question: do journalists follow deontological principles or, are they guided by environmental factors being tied to the editorial line of each media? If so, how do they proceed? Is it possible to trace back clues permitting to categorize each media and then explain the reasons or possible rules behind each position taking? Knowing that human mind is subject to modification according to external influences, how do media, in the Haitian democratic process, contribute to promote values while violence constitutes day after day the main media content? The following issue purports to apply theories concerning discourse analysis to the media content about political violence facts treated through Haitian print press. This study will be limited to five major Haitian newspapers and to the period between 1986 and 2004. Key words: Media – media content – print press - violence – discourse analysis – deontology – editorial line - objectivity – subjectivity – democratic society.