Réduire la congestion automobile par l'étalement horaire de la demande. Application à la rocade de Rennes.

par Louis Gendreau

Projet de thèse en Transport

Sous la direction de Anne Aguilera et de Vincent Aguilera.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de VTT - Ville, Transports et Territoires , en partenariat avec LVMT - Laboratoire Ville Mobilité Transport (laboratoire) depuis le 06-12-2016 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse CIFRE entre le Laboratoire Ville Mobilité Transport (LVMT), l'Université de Rennes 1 et Rennes Métropole a pour objectif d'étudier, définir et mettre en œuvre une politique innovante de réduction de la congestion automobile par l'étalement horaire de la demande. La congestion automobile est un dysfonctionnement chronique des réseaux métropolitains qui résulte d'un excès de demande par rapport à l'offre. Cet excès est localisé dans l'espace et le temps, lorsque des usagers souhaitent atteindre quasi-simultanément un même lieu en un nombre qui excède la capacité d'écoulement du réseau. Il s'agit d'un phénomène mondial dont l'ampleur ne semble pas prête de décroître. Face à ces problématiques, les pouvoirs publics agissent en général sur le développement de l'offre. Mais, devant les limites de ces solutions, et dans une conjoncture économique contractant l'investissement public, la réponse à la croissance de la demande par une croissance de l'offre, caractéristique de la période des « Trente Glorieuses », a fait long feu. L'étalement horaire de la demande ne constitue par une innovation en soi. L'intérêt et l'originalité du projet porté par Rennes Métropole, et de fait de ce projet de thèse, est d'agir pour et avec les « décideurs de temps » locaux (employeurs, écoles, …). De plus, il s'inscrit dans la suite d'une action du même type appliquée aux transports en commun (action « Hyperpointe métro » de Rennes, dont l'efficacité est avérée), et bénéficie par conséquent d'une véritable expérience acquise par la Métropole sur le sujet ainsi que d'un appui politique fort. Enfin, il envisage de s'appuyer sur une analyse quantitative très fine de traces numériques de déplacement. Après un premier temps permettant la construction d'une base théorique et l'analyse du système horaire du territoire d'étude, il s'agira d'avoir recours à l'analyse quantitative, le traitement de données et la modélisation d'une part et à la concertation, la sensibilisation et la co-construction d'une politique temporelle d'autre part, pour élaborer des scénarios et mettre en place des expérimentations sur le territoire étudié.

  • Titre traduit

    Reducing automobile congestion through demand's temporal spread. Application to the Rennes ring road.


  • Résumé

    This CIFRE thesis project between the Laboratoire Ville Mobilité Transports (LVMT), the University of Rennes 1, and Rennes Métropole aims to study, define and implement an innovative automobile congestion's reduction policy by temporal demand smoothing. Automobile congestion is a chronic dysfunction of metropolitan networks which results with demand exceeding offer. This excess is timely and spatially localised, when users wish to almost simultaneously reach the same location in a number that exceeds the network's capacity. It is a worldwide phenomenon, which extent doesn't seem to be decreasing. Facing these issues, the public authorities usually respond with the development of the offer. But, confronted to the limits of these solutions and in an economic context contracting public investments, the response to an increase in demand with an increase in offer, typical of the thirty years of post-war economic growth, has come to an end. Temporal demand smoothing does not constitute an innovation in itself. The interest and the originality of the project carried on by Rennes Métropole, and thus this thesis project, is to act with the “temporal decision-maker” (employers, schools, …). In addition, it is a follow on from an action of the same type applied to public transports (the “Hyperpointe metro” action in Rennes, which efficiency is proven), and as a result benefits from a solid knowledge and a strong political support. Finally, it considers relying on a very sharp quantitative analysis of the transportation data. After a first period allowing the building of a strong theorical basis and the analysis of the area's temporal system, we will use the quantitative analysis, data treatment and modeling on the one hand, and the consultation, awareness-raising, and co-construction of a temporal policy on the other hand, in order to elaborate scenarios and implement experimentations on the field studied.